14/03/2017 19:16
>>Le thé vietnamien à la conquête du marché américain
>>À la découverte de la plus ancienne usine de production de thé à Lâm Dông

La Société japonaise par actions Sasaki Seicha a enquêté sur l'industrie vietnamienne du thé pendant un an pour conclure qu'il s'agit d'un marché incontournable, a déclaré son directeur général Iwasaki Masao. Le journal Công Thuong (Industrie et Commerce) a rapporté ses propos selon lesquels le Vietnam était autrefois le quatrième producteur mondial de thé, mais qu'il avait reculé récemment. Actuellement, les prix à l'export des thés vietnamiens ont baissé. Cette société japonaise veut travailler avec des partenaires vietnamiens afin d'exporter des produits locaux du thé, a-t-il précisé. Sasaki Seicha a travaillé avec la compagnie Tea & Food Vietnam JSC pour la planification de construction d'usines de thé, dachat de thé et de théiculture dans certaines provinces du Nord. Le Vietnam a une superficie de 124.000 hectares de théier qui produisent 500.000 tonnes de produit sec chaque année. En 2016, elle a exporté 130 900 tonnes de thé pour 217,2 millions de dollars, soit une croissance de 5,1% en volume et de 2,1% en montant, selon des données préliminaires du Département général des douanes du Vietnam.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.