03/10/2016 21:56
Une délégation du Parti communiste du Vietnam (PCV), conduite par Nguyên Tuân Phong, chef adjoint de la Commission des relations extérieures, a participé à la 3e réunion latino-américaine progressive (ELAP) qui a eu lieu à Quito, en Équateur, avec la participation de plus de 80 organisations et partis.
>>Renforcer les relations Vietnam-Équateur
>>Le Vietnam souhaite développer ses liens avec l'Équateur

Nguyên Tuân Phong, chef adjoint de la Commission des relations extérieures du PCV (gauche) et le vice-président de l’Équateur, Jorge Glass.
Photo : VNA/CVN

Lors de la réunion, Nguyên Tuân Phong a partagé les expériences vietnamiennes en matière de promotion de la démocratie et de renforcement du pouvoir du peuple au niveau local.

Selon lui, dans cette période, le Vietnam se concentre sur l’amélioration de l’efficacité des conseils populaires, comités populaires et la valorisation du rôle du Front de la Patrie et des collectivités dans le renforcement de la solidarité et la mise en œuvre des positions, lignes du Parti et des politiques de l’État.

Nguyên Tuân Phong a remercié la solidarité et le soutien des forces progressistes, éprises de paix, partis de gauche et peuples de l’Amérique latine accordés au Vietnam.

Il a salué les réalisations obtenues par l’Équateur en matière de réduction de la pauvreté et d’amélioration des infrastructures de santé sous la direction du président Rafael Correa et le mouvement Alliance Pays (AP-Parti au pouvoir).

En marge de la 3e réunion latino-américaine progressive, la délégation vietnamienne a rencontré Fander Falconi, chef du Comité des relations extérieures de l’AP, qui a affirmé que son pays s’intéressait au renforcement de la coopération avec le Vietnam dans tous les domaines, notamment le commerce, l’investissement et l’économie.

Les deux parties se sont mises d’accord sur le renforcement du partage de leurs expériences en matière d’édification du parti et développement national.

Durant son séjour, Nguyên Tuân Phong a également rencontré le vice-président équatorien Jorge Glass, des chefs des délégations du Parti communiste chinois, du Parti communiste cubain, du Parti du travail du Mexique et du Parti des travailleurs du Brésil.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines