04/01/2017 21:39
Le Vietnam n’a pas encore réalisé une percée ​en matière de développement économique, mais a maintenu une croissance assez élevée et stable grâce à une direction clairvoyante du gouvernement, ​ainsi qu'aux efforts de tous les secteurs, ​pour assurer l’équilibre de l’économie nationale et ​la maîtrise de l’inflation. C’est ce qu’a déclaré Nguyên Bich Lâm, chef du Département général des statistiques, lors d’une interview accordée à un correspondant de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA).
>>Le gouvernement privilégie la croissance économique en 2017
>>Hô Chi Minh-Ville maintient sa croissance économique et son bien-être social
>>Le PM demande la détermination pour le développement national

La productivité des travailleurs vietnamiens s'est améliorée.
Photo : Minh Tri/VNA/CVN

Le PIB en 2016 n’a atteint que 6,21% au lieu de l’objectif fixé de 6,7%. Cependant, selon lui, ce résultat est dû des efforts de la communauté des entreprises, de la population et de la direction clairvoyante du gouvernement.

La sécheresse et les inondations au Centre et dans les hauts Plateaux du Centre, la salinisation dans le Delta du Mékong, et l'incident environnemental dans quatre provinces au Centre, ont été préjudiciables à la production agricole lato sensu.

Cependant, les industries manufacturières et de fabrication, de production et d’alimentation d’électricité, la construction, le commerce et le tourisme ont connu une forte croissance.

Le tourisme national a connu une croissance record en accueillant 10,1 millions de touristes étrangers en 2016.

Environ 110.100 nouvelles entreprises ont été créées dans le pays, pour 891.000 milliards de dôngs de capitaux et une progression annuelle de 16,2% en nombre et de 48,1% en montant. C’est la première fois que le pays voit une création de plus de 100.000 nouvelles entreprises en une année.

Défis en 2017

Le taux élevé de créances douteuses dans le système bancaire pourrait entraîner une réduction du PIB national, selon le FMI.
Photo : Trân Viêt/VNA/CVN 

Évaluant la croissance, Nguyên Bich Lâm a indiqué qu'outre les résultats obtenus, le pays a dû faire face à nombreux défis. La croissance dépend essentiellement des fonds publics et des travailleurs. En outre, les activités des entreprises et la compétitivité de l’économie vietnamienne sont affectées par les conditions d'investissement et d'affaires qui nécessitent encore les changements.

Le Fond monétaire international (FMI) a averti que le taux élevé de créances douteuses dans le système bancaire pourrait entraîner une réduction du PIB national pouvant aller jusqu'à 2%. Par ailleurs, une dette publique élevée affecte le fonds d'investissement.

La productivité des travailleurs vietnamiens s'est considérablement améliorée, mais demeure encore trop faible par rapport aux autres pays de la région et du monde.

Pour maintenir une bonne croissance en 2017, Nguyên Bich Lâm a demandé d’accélérer la restructuration économique et le changement de modèle de croissance.

Toujours selon lui, le secteur agricole doit se consacrer davantage à sa restructuration, ainsi qu'à la modification de la structure des cultures et de l’élevage, afin de répondant aux besoins du marché et de s'adapter au changement climatique.

Il faut mettre en œuvre des mesures de stimulation de la consommation intérieure, ainsi que pour développer des secteurs de haute valeur ajoutée et accélérer la production au service du marché domestique, en vue de réduire la dépendance de l'économie nationale aux exportations.

Nguyên Bich Lâm a demandé au gouvernement de prendre des politiques d'incitation des entreprises à investir dans la recherche scientifique, à appliquer les sciences et les technologies à la production, à améliorer leur productivité, ainsi que l’environnement d’affaires du pays.

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez l'ancien village de Duong Lâm

Première fête des fleurs de cerisiers de Dà Lat en février prochain La Fête des fleurs de cerisiers de Dà Lat 2017 aura lieu du 11 au 13 février, a annoncé lundi 16 janvier Lê Xuân Thanh, chef du Comité de gestion de la zone touristique du lac Tuyên Lâm.