31/01/2017 19:25
2016 a été pour notre pays une année riche en termes de relations avec ses partenaires francophones, avec notamment différentes visites de personnalités éminentes au Vietnam, mais aussi la participation de plusieurs dirigeants vietnamiens aux forums internationaux de la Francophonie.
Nguyên Thiêp, ambassadeur et correspondant national du Vietnam auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).Photo : CTV/CVN

Au micro de VOV5, Nguyên Thiêp, ambassadeur et correspondant national du Vietnam auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), nous propose de jeter un regard rétrospectif sur des événements les plus marquants.

L’année écoulée a été marquée par trois événements importants. Le premier est la participation du président vietnamien Trân Dai Quang, la première d’un chef d’État vietnamien depuis 14 ans, au XVIe Sommet de la Francophonie à Madagascar.

Le deuxième est la visite de la secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, au Vietnam en septembre dernier. Ce déplacement, qui était sa première visite officielle depuis son élection à la tête de la Francophonie, témoigne de l’importance du Vietnam au sein de la communauté francophone.

Le troisième, c’est la visite au Vietnam du Directeur général de l’Agence universitaire de la Francophonie, Jean-Paul de Gaudemar. Il faut rappeler que cette agence a crée son bureau régional au Vietnam il y plus d’une vingtaine d’années. Cela veut dire que la coopération francophone en matière universitaire a connu une tradition assez longue entre notre pays et le réseau des universités francophones dans le secteur de formation et elle devrait continuer à se développer et s’élargi encore.

VOV5 : Alors, quelles sont les retombées du dernier Sommet de la Francophonie pour le Vietnam?

Il s’agit bien évidemment d’un événement déterminant dans les relations entre le Vietnam et la Francophonie. Pourquoi ? Parce que le VIIe Sommet de la Francophonie a été organisé au Vietnam. Et depuis ce jour-là, il y a des liens, qui sont indéfectibles.  Mais à Madagascar, le chef de l’État est venu en personne, non seulement pour apporter le soutien de confirmer notre engagement à la cause francophonie mais aussi pour avancer des propositions et initiatives allant dans le sens de davantage de coopération Sud-Sud.

À Madagascar, le président vietnamien a aussi rencontré certains de ses collègues francophones : son homologue français François Hollande, le Premier ministre canadien Justin Trudeau, le chef de l’État sénégalais Macky Sall. Cela a permis de renforcer les liens déjà existants mais également les échanges commerciaux entre le Vietnam et ses pays partenaires.

Cette visite à Madagascar du président aura aussi permis d’établir de nombreux documents de coopération entre les deux pays, surtout dans le secteur de l’agriculture. Le chef d’État a sinon rencontré la diaspora vietnamienne résidant dans ce pays. Quant au vice-ministre  des Affaires étrangères, Hà Kim Ngoc, il a créé le consulat honoraire du Vietnam à Madagascar.

La secrétaire générale de l'OIF Michaëlle Jean (centre) et le ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh (2e à droite) témoignent la signature de la coopération entre l'OIF et l'Académie vietnamienne de la Diplomatie le 12 octobre 2016. Photo : An Dang/VNA/CVN

VOV5 : Le Vietnam a été pour la première fois le pays invité d'honneur du Forum francophone du Pacifique organisé en novembre dernier en Nouvelle-Calédonie, un territoire français d’outre-mer dans lequel la diaspora vietnamienne occupe une place prépondérante... Comment ça s’est passé?

Le Vietnam et la Nouvelle-Calédonie sont liés par l’histoire. Il y a en effet beaucoup de nos compatriotes qui sont partis là-bas dans les années 1930 et qui s’y sont établis. Le choix du Vietnam comme invité d’honneur a permis non seulement au Vietnam de présenter aux Calédoniens la richesse de ses patrimoines culturels mais aussi de remettre en valeur lumière cette communauté vietnamienne présente depuis presqu’un siècle et ses contributions au développement de cette belle terre.

Avec le concours de l’OIF et en collaboration avec le gouvernement calédonien, nous avons pu envoyer en Nouvelle-Calédonie une troupe de marionnettes sur eau. Le Vietnam était par ailleurs particulièrement concerné par les séminaires sur la protection des mangroves dans le delta du Mékong et sur la littérature moderne de la Nouvelle-Calédonie, avec notamment l’écrivain d’origine vietnamienne Jean Vanmai, qui a obtenu en 1981 le prix de l'Asie, décerné par l'Association des écrivains de langue française.

VOV5 : Pour finir, pourriez-vous nous révéler quelques activités phares de la coopération entre le Vietnam et l’OIF en 2017 ?

Pour cette année, je crois que c’est vraiment un défi pour notre coopération parce que c’est la première année où le groupe interministériel vietnamien chargé de la Francophonie va se lancer dans la réalisation de projets, surtout l’organisation de séminaires destinés à faciliter les rencontres entre les acteurs économiques vietnamiens et francophones.

Comme à l’accoutumée, la journée de la Francophonie, le 20 mars, devrait être célébrée avec faste. Il y aura une semaine, voire un mois plein d’activités  à Hanoï, Hô Chi Minh-Ville, Dà Nang, Cân Tho, Huê et aussi à Hai Phòng. Les villes de Vinh et Dà Lat devraient aussi accueillir pour la première fois des activités francophones. Compte tenu des succès de l’année dernière, je crois que le programme de cette année sera bien rempli.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Rendez-vous au 13e Festival des fruits du Sud Le 13e Festival des fruits du Sud aura lieu du 1er au 30 août dans la zone touristique et culturelle de Suôi Tiên, au 120 rue Xa Lô Ha Nôi, dans le 9e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville. Tel est l'annonce de La Quôc Khanh, directeur adjoint du Service municipal du tourisme, lors d’une conférence de presse tenue le 25 mai à Hô Chi Minh-Ville.