14/01/2017 08:17
Le Têt traditionnel approche à grand pas. Les entreprises publiques et privées de Hô Chi Minh-Ville travaillent déjà sur leurs plans d’aide de leurs salariés afin qu’ils puissent accueillir dans la joie l’Année du Coq.
>>De nombreux évènements pour fêter le Nouvel An lunaire
>>Rendez-vous à la foire-exposition «Têt Viêt 2017» à Hanoï
>>Pour un Têt agréable chez les personnes méritantes, pauvres ou vulnérables

À l’occasion de fin d’année, les entreprises accordent une prime à leurs travailleurs. Photo : Thanh Vu/ VNA/CVN

Nguyên Thi Diêu, ouvrière de la compagnie de confection Viêt Thang de l’arrondissement de Thu Duc, Hô Chi Minh-Ville, attend avec palpitation la prime de son employeur. «Après une année de travail, tous les ouvriers souhaitent recevoir une prime ou des billets de train gratuits offerts par leurs employeurs. Chaque année, je reçois une prime et des cadeaux. Je souhaite en recevoir plus pour ce Têt traditionnel», partage Diêu.

Comme Mme Diêu, beaucoup d’ouvriers de Hô Chi Minh-Ville questionnés souhaitent bénéficier pour ce Têt d’une prime plus élevée que celle de l’année dernière afin de pouvoir retourner dans leur village natal.

Selon Dô Van Toàn, directeur de la Compagnie commerciale et des services Hung Phat, cette année, le chiffre d’affaires élevé de son entreprise lui a permis d’offrir à ses employés une prime d’un salaire et demi. «Actuellement, le revenu moyen des salariés va de 5,5 à 6 millions de dôngs par mois. Pour les encourager à s’attacher à leur travail, la compagnie va organiser un grand repas de fin d’année et leur offrir un cadeau d’une valeur de 300.000 dôngs», déclare
M. Toàn.

Trân Duy Huy, directeur de la Compagnie de fabrication d’articles en plastique Duy Tân, fait savoir que, malgré les difficultés, sa compagnie a élaboré un plan d’assistance de ses ouvriers. «Pour encourager ses employés lors du Têt, la compagnie accorde une prime maximum d’un mois de salaire et d’autres cadeaux. Notamment, les ouvriers originaires d’autres provinces bénéficieront d’une prime de transport afin qu’ils puissent accueillir le Nouvel An
dans leur village natal»
, a-t-il précisé.

Surveillance des primes lors du Têt

De nombreux programmes de loisir seront organisés pour les travailleurs à l'occasion du Têt. Photo : Trung Kiên/VNA/CVN

Selon la Fédération du travail de Hô Chi Minh-Ville, depuis début décembre, de nombreux syndicats, notamment privés, font un plan de salaire et de prime en coopération avec les entreprises. Selon celui-ci, 6.000 billets de bus seront offerts par la Fédération municipale du travail et le Syndicat des zones franches et des zones industrielles aux employés originaires des provinces du Centre, du Nord et du Nam Bô occidental.

Les syndicats des arrondissements et districts envisagent également d’accorder 35.000 billets de bus aux travailleurs. En outre, un programme intitulé «Têt - occasion de se réunir en famille» sera organisé au profit de 600 ouvriers en situation difficile par la Fédération du travail de la ville. Point particulier de cette année, les 500 meilleurs prési-dents de syndicats d’entreprises employant 100 personnes et plus seront honorés.

D’après Trân Kim Yên, présidente de la Fédération municipale du travail, afin d’assurer les meilleures conditions de vie des travailleurs à l’occasion du Nouvel An, les syndicats de tous échelons ont réalisé des études sur le plan des salaires et des primes des entreprises de la mégapole du Sud. La plupart de ces dernières ont élaboré un plan de salaires et de primes avec une grille équivalente à celle de l’année dernière.

«Afin d’assurer l’intérêt des employés, les syndicats de base renforceront les contrôles et surveillances des versements des salaires et des primes du Nouvel An. Aux entreprises qui rencontrent des difficultés, la Fédération du travail de la ville va accorder une assistance», explique Mme Kim Yên. Avant d’ajouter : «Notre objectif est que tous les travailleurs puissent passer un Têt heureux».

Pour Vo Thi Dung, secrétaire ajointe de l’organisation du Parti de Hô Chi Minh-Ville, actuellement, de nombreux comités et branches mobilisent par divers moyens des fonds pour s’occuper de la vie matérielle et spirituelle des travailleurs lors du Têt traditionnel, notamment ceux en situation difficile. Les syndicats organiseront aussi des activités ludiques pour les salariés ne pouvant pas rentrer chez eux afin qu’ils puissent passer un meilleur Nouvel An lunaire. La ville compte actuellement 16 zones industrielles et franches qui emploient des milliers de personnes, et les primes du Têt sont une question délicate pouvant entraîner facilement des conflits entre employés et employeurs.

Huong Linh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

Promotion du tourisme de Dà Nang lors de l'APEC 2017 Plus de 10.000 délégués internationaux, dont de nombreux hauts dirigeants des 21 économies membres de l’APEC, 1.000 dirigeants d'entreprises internationales, participeront à la Semaine de haut rang de l'APEC 2017 du 5 au 11 novembre dans la ville de Dà Nang (Centre).