25/12/2016 16:43
L’application mobile iRain du professeur vietnamien Nguyên Dinh Phu a réussi à faire du bruit au sein de la communauté scientifique internationale. Cette application a bénéficié de financements de la NASA et de l’UNESCO.
>>Six médailles pour le Vietnam aux Olympiades internationales des sciences juniors

Le professeur Nguyên Dinh Phu (centre, 1er rang), concepteur de l'application iRain. Photo : tuoite/VNA/CVN

iRain est une application de surveillance des précipitations au niveau mondial dotée d'une interface conviviale conçue pour faciliter la participation des citoyens à la collecte de données pluviométriques. La collecte d'informations sur les conditions hydroclimatiques est en effet essentielle pour la planification des ressources en eau et la prévision des inondations et des sécheresses.

L'application est disponible sur l'App Store, et une nouvelle version est en cours de développement pour Android. 

Le professeur Nguyên Dinh Phu travaille actuellement au Centre d’hydrométéorologie et télédétection (CHRS) de l'Université de Californie-Irvine. Avec cette application, Nguyên Dinh Phu souhaite que les citoyens «comprennent davantage le mécanisme, la pluviosité et la période pluviale de chaque région dans le monde». Cette dernière «contribuera à la lutte contre les calamités naturelles et à une gestion plus efficace des ressources en eau – deux questions d’actualité de nos jours», souligne Nguyên Dinh Phu.

Cette étude a été saluée par l'Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace (NASA), l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA), ainsi que par l’UNESCO. «Je suis très heureux et fier que ma recherche soit appréciée d'établissements prestigieux», confie Nguyên Dinh Phu. L’auteur a également eu l’honneur d’être interviewé par plusieurs chaînes d’information internationales.

Toutefois, Phu n'est pas satisfait totalement de ce produit. «Nous essayons de trouver un nouvel algorithme pour améliorer l'application. Nous voulons aussi que iRain soit plus complète pour les utilisateurs et qu’elle fonctionne bien en toutes conditions, notamment dans les régions éloignées», souligne le professeur.

Nguyên Dinh Phu a décroché des bourses de master et de doctorat en Australie et aux États-Unis. Devenu professeur d’une université américaine, le jeune Vietnamien dévoile les secrets de son succès : une grande concentration lors des travaux. «Dans n’importe quel secteur, si vous travaillez avec enthousiasme, vous gagnerez du prestige personnel», affirme Phu. «Et je crois toujours qu’on peut faire tout, parce que l’Homme a des capacités illimitées. Pour les travaux difficiles, on doit prendre plus de temps pour les réaliser», ajoute-t-il. Cette orientation lui a permis de gagner la confiance des professeurs américains.

Avec ses produits, le jeune prof est très fier d’avoir contribué à valoriser le Vietnam dans le milieu scientifique internationale. Nguyên Dinh Phu, qui est le président de l’Association des étudiants vietnamiens aux États-Unis, a également aidé des dizaines de jeunes vietnamiens à obtenir des bourses dans des universités américaines et à participer à des projets de recherche importants.
 
Vân Anh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un marché originale à l'hôtel Sofitel Métropole Hanoi

La Semaine du tourisme Ha Long-Quang Ninh 2017 se tiendra en avril La Semaine du tourisme Ha Long-Quang Ninh 2017 se tiendra à la fin du mois d’avril, a annoncé le Comité populaire de la province de Quang Ninh (Nord-Est).