09/11/2016 15:40
Les localités du Nord, dont Hanoï, viennent de rentrer dans la saison froide. Les habitants, qui ont déjà passé des hivers rigoureux et parfois sous la barre des 10 degrés, se ruent vers les appareils de chauffage. Un marché des plus juteux, et qui connaît un démarrage tonitruant.
>>2015-2016, l'hiver le plus chaud depuis 1900 en France
>>Les écoles se parent contre les frimas de l’hiver
>>Le nombre de morts par la grippe A (H1N1) dépasse la barre des 10.000

Des chauffages dans un supermarché à Hanoï

Dans les supermarchés à Hanoï, à l’image de Trân Anh, Nguyên Kim, HC ou Mediamart, les marques d’appareils de chauffage ont commencé à investir les rayons.

Les Panasonic, Kangaroo et autres Sunhouse connaissent une croissance notable de leurs ventes, et ce en offrant une large palette de prix compris entre 250.000 et 4 millions de dôngs, selon la marque, le pays d’origine, le modèle ou encore la puissance.

Madame Thu Trang, une retraitée, a déjà fait son choix. «J’aime bien les appareils fabriqués en Asie, en raison de leur belle apparence et de leur prix plus bas que ceux produits en Europe».

Un employé d’un supermarché remarque que «le nombre de clients qui achètent des appareils de chauffage est plus important que l’année dernière. Pour répondre à leur besoin, nous proposons plusieurs types». Il observe que les familles, avec les enfants et les aînés plus fragiles face au froid, constituent la majorité de la clientèle.

Pour Mme Huong Hiên, fonctionnaire, «comme mon grand-père a souvent mal à la gorge en hiver, j’achète un petit chauffage qu’il mettra dans sa chambre quand il fera froid».

Textes et photo : Vân Du/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Maroc - Vietnam : Une longue amitié pas prête de s'éteindre

Le 7e festival des métiers traditionnels de Huê débute Le 7e festival des métiers traditionnels de Huê 2017 a débuté le 28 avril dans la ville de Huê, province centrale de Thua Thiên-Huê, en réunissant 327 artisans de 40 villages artisanaux et établissements à travers le pays.