16/03/2017 16:48
Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme vient de promulguer le code de conduite pour les touristes. Une première au niveau national.

>>Inauguration de l’hôtel Sol Beach House de Phu Quôc
>>Côn Dao, paradis terrestre
 

Côn Dao, le paradis des vacances. Photo : Ngoc Hà/VNA/CVN 


Un code de conduite est un ensemble de règles de comportement à respecter visant à conserver les valeurs traditionnelles et les coutumes du pays. Elles s’appliquent aux touristes vietnamiens et étrangers, mais aussi à l’ensemble des acteurs du tourisme et des habitants vivant dans des lieux touristiques.


En détail, les touristes doivent respecter la loi vietnamienne, les tradition et coutumes locales ; obéir aux indications au sein des sites touristiques et publics ; respecter et aider les handicapés, les personnes âgées, les enfants et les femmes ; protéger l’environnement ; ne pas endommager les objets dans les patrimoines culturels, historiques et les musées. Il leur est également interdit de consommer, d’acheter, de vendre et d’utiliser des substances interdites, des animaux sauvages (notamment en voie de disparition et protégés) ou encore de gaspiller la nourriture.

Les voyagistes, hôtels et prestataires de services touristiques sont eux dans l’obligation de ne pas augmenter le prix des produits qu’ils proposent ; de ne pas vendre d’articles de mauvaise qualité ou encore de ne pas utiliser la marque d’autrui sans autorisation légale.

En outre, le code de conduite affiche plusieurs slogans : «Améliorer l’image des touristes vietnamiens», «Vietnam, destination idéale» ; «Chaque habitant est un guide touristique» ou encore «Dire non à un service de mauvaise qualité».

À noter qu’avant la promulgation de ce code par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, plusieurs localités comme Hô Chi Minh-Ville, Binh Thuân, Dà Nang... avaient présenté le leur.


Thu Huong/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les 55 ans d'un Département de français