17/05/2017 17:30
>>GB : nationalisations et impôts pour les riches au programme du Labour
>>Theresa May a discuté du Brexit avec Macron, selon Downing Street

Tout accord de libre-échange entre le l'UE et le Royaume-Uni, quand ce dernier aura quitté l'Union, devra comporter des garanties contre les pratiques de dumping, notamment fiscal, a insisté mercredi 17 mai le président du Conseil européen Donald Tusk. "Le Royaume-Uni doit être conscient que tout accord de libre-échange devra garantir des conditions de concurrence équitables", a-t-il déclaré devant le parlement européen réuni en plénière à Strasbourg. Cet éventuel accord devra "englober des garanties contre des avantages concurrentiels injustes, notamment par des mesures et des pratiques fiscales, sociales, environnementales et réglementaires", a-t-il détaillé. M. Tusk rendait compte devant les eurodéputés des résultats d'un sommet fin avril à Bruxelles, lors duquel les 27 --les 28 pays de l'UE moins le Royaume-Uni-- ont adopté les grands principes qui les guideront lors des négociations sur la sortie du Royaume-Uni. Il a rappelé que l'UE n'accepterait de discuter de la "relation future" avec Londres, et donc d'un accord de libre-échange, qu'à partir du moment où les 27 estimeront que les conditions d'un "retrait ordonné" du Royaume-Uni seront réunies.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

Promotion du tourisme de Dà Nang lors de l'APEC 2017 Plus de 10.000 délégués internationaux, dont de nombreux hauts dirigeants des 21 économies membres de l’APEC, 1.000 dirigeants d'entreprises internationales, participeront à la Semaine de haut rang de l'APEC 2017 du 5 au 11 novembre dans la ville de Dà Nang (Centre).