23/11/2016 10:27
L'administration du président élu des États-Unis, Donald Trump, ne va pas demander qu'une nouvelle enquête soit ouverte sur son ancienne concurrente démocrate, Hillary Clinton, concernant l'utilisation qu'elle a faite de sa messagerie privée, a déclaré mardi 22 novembre une proche conseillère de M. Trump.
>>Obama critique le FBI pour avoir annoncé une enquête sur les courriels d'Hillary Clinton
>>Trump exploite le rebondissement du "scandale" des emails de Clinton

Le président élu des États-Unis, Donald Trump, et Hillary Clinton.
Photo : AFP/VNA/CVN

La nouvelle administration s'abstiendra également d'ouvrir une enquête sur les dons étrangers effectués en faveur de la Fondation Clinton lorsque Mme Clinton était secrétaire d'État de l'administration Obama, a ajouté la conseillère de M. Trump.

Pendant la campagne électorale, M. Trump, qui était alors le candidat républicain à la présidence, avait promis de demander l'ouverture d'autres enquêtes sur Mme Clinton dès qu'il serait en fonction à la Maison Blanche.

"Si je l'emporte, je vais demander à mon ministre de la Justice de nommer un procureur spécial qui se penchera sur votre situation,'' avait dit M. Trump à Mme Clinton, lors du second débat présidentiel, début octobre.

"Écoutez, je pense qu'il doit penser à beaucoup de choses alors même qu'il se prépare à devenir président des États-Unis, et ces choses-là - qui datent de la campagne - n'en font pas partie,'' a déclaré l'ancienne directrice de campagne de M. Trump, Kellyanne Conway, lors de l'interview qu'elle a accordée à la chaîne MSNBC dans le cadre de l'émission Morning Joe.

"Je pense que lorsqu'un président élu, qui est également à la tête de votre parti, vous dit avant même d'avoir prêté serment qu'il ne souhaite pas engager ces poursuites, cela adresse et fait passer un message, un ton et un contenu très forts,'' a dit Mme Conway à ses collègues républicains.

Dans une interview qu'il avait accordée à la chaîne CBS après l'élection, M. Trump avait dit que poursuivre Mme Clinton n'était pas l'une de ses priorités. "Je ne veux pas leur faire de mal,'' avait-il dit en parlant de la famille Clinton. ''Ce sont de braves gens.''

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Diên Biên se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia La province de Diên Biên (Nord) se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia qui doit avoir lieu du 11 au 14 mars 2017.