10/11/2016 18:17
En 2017, les entreprises du textile et de l’habillement continuent à rencontrer des difficultés en raison des ​effets de la concurrence d'autres pays exportateurs comme la Chine, l’Inde, le Bangladesh et le Pakistan.
>>La société mexicaine Aztlan Textil souhaite coopérer avec le Vietnam
>>Textile-habilement : 63,5 milliards de dôngs pour la formation de la main-d'œuvre
>>Productivité: le textile vietnamien au 1er rang mondial

Une entreprise de production des articles d'habillement à l'exportation.
Photo : Hai Âu/VNA/CVN

C'est ce qu'estime Lê Tiên Truong, directeur général du groupe du textile et de l’habillement du Vietnam (Vinatex). Ces pays continuent d'accélérer l’application de politiques d’assistance de leurs entreprises d​e ce secteur pour attirer davantage de clientèle.

En plus, en 2017, selon les prévisions, la demande en textile et en habillement ​connaîtra une croissance lente. De plus, en raison des conséquences du Brexit et de la déclaration de Donald Trump avant son élection au poste de président ​des États-Unis de ne pas soutenir l’accord du partenariat trans-pacifique (TPP), les exportations ​sur les deux grands marchés de l’UE et des États-Unis sont perturbées.

Les entreprises de ce secteur, ​dont Vinatex, continuent de faire face à de nombreux défis. S’il n’y a pas de politiques appropriées, notamment pour assister ce secteur, le chiffre d’affaires à l’export pourrait ​progresser de seulement 5 à 7%, estime Lê Tiên Truong.

Vu Duc Giang, président de l’Association du textile et de l’habillement du Vietnam (Vitas), a demandé au ministère de l’Industrie et du Commerce de soutenir les entreprises du textile et de l'habillement afin de les aider à surmonter leurs difficultés. Il faut mieux gérer les projets d’investissement dans ce secteur, en appelant les investisseurs étrangers, sans oublier ​d’ajuster l’aménagement du développement du secteur qui soit approprié à une profonde intégration du Vietnam à l'économie mondiale. Il faut également soutenir les exportations de ce secteur.

Vitas a également demandé ​au ministère de l’Industrie et du Commerce ​de modifier ​la réglementation causant des difficultés aux entreprises, de soutenir la formation de personnel qualifiée, ainsi que de promulguer des politiques ​d'at​trait des technologies avancées en ce domaine.

Selon le Groupe vietnamien du textile et de l’habillement (Vinatex), le secteur a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 23,3 milliards de dollars pour une ​croissance de 4,8% en variation annuelle. Ainsi, pour atteindre l’objectif annuel de 28 à 29 milliards de dollars en 2016, le secteur doit réaliser, d’ici la fin d’année, ​un chiffre d’affaires mensuel ​moyen ​de plus de 2,5 milliards de dollars.

Les grands marchés d’export pour le textile et l'habillement sont les États-Unis avec près de 10 milliards de dollars pour 4,37%, l’Europe, avec près de 3 milliards pour 2,46%, le Japon, avec près de 2,5 milliards pour 4,61%, la République de Corée, avec plus de 2,2 milliards pour 5,34%, ​en variation annuelle. En plus, les exportations vers les autres marchés ont atteint près de 5,9 milliards de dollars pour une progression de 6,6%.

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Le Parc national de Ba Bê vaut vraiment le détour Le Parc national de Ba Bê est situé dans la province de Bac Kan, à environ 170 km au Nord de Hanoï. Ce site naturel offre un paysage grandiose et une grande diversité biologique.