16/10/2016 16:46
Devenir N°1 en fin de saison n'est pas "réaliste", selon Andy Murray qui espère plutôt détrôner Novak Djokovic en début de saison prochaine, a-t-il expliqué samedi 15 octobre après sa qualification pour la finale du Masters 1000 de Shanghai.
>>Andy Murray au sommet de l'Olympe
>>US Open : Wawrinka fait craquer Djokovic

Andy Murray en demi-finales du Masters 1000 de Shanghai, le 15 octobre en Chine.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le N°2 mondial britannique, vainqueur du Français Gilles Simon (6-4, 6-3), réduirait l'écart le séparant de la première place en cas de succès dimanche en finale face à l'Espagnol Roberto Bautista qui a écarté Djokovic samedi 15 octobre (6-4, 6-4).

Mais environ 2500 points le séparerait encore du Serbe qui a de la marge. Après Shanghai, Murray pourrait empocher au maximum 3250 points s'il gagne tout, c'est à dire Anvers, Moscou ou Stockholm (17-23 octobre, 250 points chacun), Bâle ou Vienne (24-30 octobre, 500 points chacun), Paris (31 octobre-6 novembre, 1000 points) et le Masters (13-20 novembre, 1500 points).

"Mon but n'est pas d'essayer de devenir No1 mondial dès cette année. Pour cela, je devrais gagner tous mes matches alors que Novak a besoin de très peu de victoires (pour conserver la première place)", a estimé Murray qui n'a jamais été classé N°1.

"Donc, cela ne dépend pas de moi. J'aimerais y arriver mais je ne pense que ce soit réaliste cette année", a ajouté Murray.

"Je souhaite juste terminer l'année du mieux possible pour me donner une chance de le devenir en début de saison prochaine", a conclu l'Ecossais de 29 ans.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

Laos - Vietnam : une délégation de Famtrip explore le tourisme à Nghê An Une délégation de Famtrip regroupant des représentants des agences de voyages et des agences de presse du Laos était, du 22 au 25 juin, dans la province vietnamienne de Nghê An (Centre) pour y étudier les produits touristiques.