20/05/2017 00:00
Le président philippin Rodrigo Duterte a signé un décret précisant les interdictions de fumer dans l'espace public, durcissant ainsi une des législations les plus répressives d'Asie en la matière.

>>Le tabac chauffé : "moins nocif" ou nouvelle "tromperie" des cigarettiers ?
 

Un homme fume une cigarette en regardant son smartphone, le 198 mai à Manille, aux Philippines. Photo : AFP/VNA/CVN

Fumer ou vendre du tabac sera interdit dans tous les lieux publics clos, de même que dans un périmètre de 100 mètres autour des écoles, parcs et autres lieux de rassemblement des enfants, selon ce décret annoncé jeudi soir 18 mai qui entrera en vigueur dans 60 jours.

Il s'agissait d'une des promesses de campagne de Rodrigo Duterte qui, s'il est surtout connu pour sa sanglante campagne de répression contre les stupéfiants, a aussi été élu sur un programme plus large de moralisation de la société et de rétablissement de l'ordre.

Il s'est ainsi engagé à interdire les karaokés la nuit et à interdire la consommation d'alcool dans un lieu public après 02h00.

M. Duterte, qui a été élu en mai 2016 à la présidence, a passé la majeure partie des 30 précédentes années à la tête de la grande municipalité de Davao, dans le Sud.

Il affirme avoir transformé cette ville qui était minée par la criminalité en une des agglomérations les plus sûres du pays.

Mais ses détracteurs dénoncent la méthode employée pour rétablir l'ordre.

L'avocat de 72 ans avait remporté la présidentielle en promettant une vague de répression sans précédent contre le trafic de drogue, qui ferait des dizaines de milliers de morts.

La police a annoncé avoir abattu environ 2.700 personnes depuis sa prise de fonction fin juin 2016. Plus de 1.800 autres ont été tuées dans des incidents liés au trafic de drogue par des meurtriers non identifiés. Environ 5.700 autres décès violents font l'objet d'une enquête, selon les chiffres de la police philippine.

La publicité pour le tabac est déjà interdite aux Philippines, de même que fumer dans les bâtiments publics. Les paquets commercialisés dans l'archipel présentent en outre des images choquantes sur les conséquences du tabagisme.

Le tabac est par ailleurs fortement taxé aux Philippines.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Hôi An, l’une des destinations touristiques de coût raisonnable du monde La veille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre), est désormais sur la liste des destinations touristiques de coût raisonnable, élue par les lecteurs et touristes du magazine Travel&Leisure.