04/11/2016 16:17
Les opposants ont relancé jeudi 3 novembre avec force leur offensive à Alep pour briser le siège imposé par le régime syrien aux quartiers qu'ils contrôlent, à la veille d'une nouvelle trêve "humanitaire" de dix heures décrétée par Moscou.

>>Syrie : 40 morts dans les bombardements des opposants à Alep
>>Syrie : les rebelles tentent de brisser le siège d'Alep
 

Colonne de fumée s'échappe d'une académie militaire du gouvernement, situé à l'ouest d'Alep, le 3 novembre en Syrie.
Photo : AFP/VNA/CVN


Au moins 12 civils ont été tués jeudi 3 novembre et 200 blessés par les tirs et les salves de roquettes des opposants sur les quartiers ouest d'Alep, tenus par le gouvernement. De violents affrontements secouaient la périphérie, rythmés par les explosions de voitures piégées et les frappes aériennes du régime et de son allié russe.

Après plusieurs jours d'accalmie, les combats ont repris dans l'ouest d'Alep. Les opposants avaient lancé une première offensive le 28 octobre, partie de l'extérieur de la ville, pour tenter de briser le siège imposé par le régime de Bachar al-Assad aux quartiers de l'opposition, dans l'est.

Plus de 250.000 personnes vivent dans ces quartiers, privées d'aide humanitaire depuis juillet et menacées de pénurie alimentaire selon l'ONU.

Victimes civiles

Jeudi 3 novembre, les affrontements se concentraient dans la périphérie ouest, non loin d'une importante académie militaire près du quartier de Halab al-Jadida.

 

Un enfant soigné dans un hôpital d'Alep dans un district contrôlé par le gouvernement syrien, le 3 novembre. Photo : AFP/VNA/CVN


"Trois voitures piégées ont explosé dans l'ouest d'Alep, marquant le début d'une violente offensive des groupes rebelles qui tentent d'effectuer une nouvelle avancée", a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Ces derniers jours, les opposants avaient déjà réussi à effectuer une percée dans les secteurs voisins de Minyane et Dahyet al-Assad.

Des colonnes de fumée noire s'élevaient au dessus du quartier de Dahyet al-Assad, où les opposants ont mis le feu à des pneus pour gêner la visibilité des avions de combat, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Il y a de violents combats et des tirs d'artillerie, et les affrontements les plus violents ont lieu dans le secteur de Halab al-Jadida. Les combattants ont lancé leur attaque depuis Minyane et sont aux abords de Halab al-Jadida", a précisé l'OSDH.

Depuis le 28 octobre, 69 civils, dont 23 enfants, ont été tués dans les tirs des opposants sur les quartiers ouest, selon l'ONG.

 

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Festival des lanternes géantes de la République de Corée à Hanoï Des lanternes colorées créées par des artisans de la République de Corée seront présentées pour la première fois lors d'un festival qui débutera le 3 décembre à Hanoï.