29/11/2016 16:32
Les opposants ont perdu le tiers d'Alep-Est, leur principal bastion, face aux forces du régime syrien qui espère faire rapidement tomber cette partie de la ville que fuit la population en proie à la faim et au froid.
>>La chute des quartiers opposants s'enchaîne à Alep, des milliers d'habitants fuient
>>Syrie : le régime affirme s'être emparé d'un quartier clé d'Alep

Des soldats des forces syriennes marchent dans le quartier d'Alep de Bustan al-Basha, le 28 novembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

La chute totale, si elle se produisait, de la partie orientale de la grande cité du Nord de la Syrie infligerait aux différents groupes d'insurgés leur pire défaite depuis le début du conflit syrien en 2011.

Des milliers de civils tentaient d'échapper aux bombardements dévastateurs et aux combats de rue après avoir résisté au siège imposé depuis juillet au secteur opposant par le régime de Damas.

"Ce sont les pires journées depuis le début du siège. La situation est catastrophique. Il y a un exode massif et le moral est au plus bas", a témoigné Ibrahim Abou Laith, porte-parole des Casques blancs, le service des secouristes dans la partie d'Alep aux mains de l'opposition.

"Il n'y a ni nourriture, ni eau, ni abri, ni moyens de transport (...) les gens dorment dans la rue", a-t-il encore dit  la voix brisée. "Ma souffrance est indescriptible (...) Jusqu'à quand le monde sera-t-il contre nous?", s'est-il exclamé, dénonçant le silence international.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

Laos - Vietnam : une délégation de Famtrip explore le tourisme à Nghê An Une délégation de Famtrip regroupant des représentants des agences de voyages et des agences de presse du Laos était, du 22 au 25 juin, dans la province vietnamienne de Nghê An (Centre) pour y étudier les produits touristiques.