16/11/2016 15:49
La Russie a mené mardi 15 novembre ses premiers raids aériens sur la Syrie à partir de son porte-avions en Méditerranée au moment où l'armée de l'air syrienne frappait pour la première fois depuis un mois des quartiers résidentiels d'Alep tenus par les insurgés.

>>Syrie : l'offensive opposante à Alep reprend à la veille d'une trêve russe
 

Des forces syriennes dans le village de Minyan, près d'Alep, le 12 novembre.
Photo : AFP/VNA/CVN


"Pour la première fois de l'histoire de la flotte russe, le porte-avions Amiral Kouznetsov a pris part à des opérations armées", faisant décoller depuis son bord des avions Su-33, a déclaré le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, lors d'une réunion avec le président Vladimir Poutine et l'état-major.

L'armée russe a, selon lui, débuté une opération d'ampleur visant à frapper les positions de l'organisation
État islamique (EI) et du front Fateh al-Cham (ex-Front al-Nosra, Al-Qaïda en Syrie) dans les régions d'Idleb et d'Homs, dans le nord-ouest et le centre du pays. Cette opération a également impliqué la frégate russe Amiral Grigorovitch, qui a tiré des missiles de croisière Kalibr.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les frappes russes ont visé à Idleb les localités de Saraqeb, Jisr al-Choughour, Ariha, Maaret al-Noomane, Kafar Nebbol, des places fortes de l'opposition, qui contrôle quasiment toute la province.

Le porte-avions Amiral Kouznetsov est arrivé la semaine dernière au large des côtes syriennes pour renforcer le dispositif militaire russe dans ce pays déchiré par la guerre depuis 2011.

Au même moment, après une pause d'un mois, l'armée de l'air syrienne a repris ses bombardements de la partie est de la ville septentrionale d'Alep, tenue par les opposants, a affirmé l'OSDH.


Ancienne capitale économique de la Syrie, Alep est un enjeu majeur tant pour le régime que pour les insurgés, qui s'affrontent depuis 2011 dans une guerre ayant fait plus de 300.000 morts et entraîné la pire crise humanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale.

Les forces gouvernementales tentent de prendre le contrôle total de la deuxième ville du pays divisée en secteurs opposants et secteurs sous contrôle de Damas (à l'Ouest).

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les 55 ans d'un Département de français

À la découverte de la zone commémorative des soldats tombés à Gac Ma Le voyagiste Saigontourist propose depuis le 23 mars la visite de la zone commémorative des combattants tombés à Gac Ma, intégrée aux circuits à destination de Nha Trang, dans la province de Khanh Hoà (Centre).