08/06/2017 18:13
L'artiste de théâtre vietnamien Xuân Bac et des stars du monde du divertissement et du sport, dont Mahershala Ali, David Beckham, les All Blacks, Daniel Cormier, Novak Djokovic, Lewis Hamilton, Hugh Jackman, Sachin Tendulkar, Thalía et Chris Weidman, ont rejoint «Super Papas», une nouvelle campagne du Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) lancée mardi 6 juin pour célébrer la paternité et le rôle des pères dans le développement et le bien-être des jeunes enfants.
>>RDC : l'UNICEF et l'OMS aident à protéger les populations du virus Ébola
>>L'UNICEF a aidé à vacciner des centaines de millions d'enfants à travers le monde en 2016

L'artiste Xuân Bac rejoint la campagne "Super Papas" de l'UNICEF.
Photo : NVCC/CVN


Avec plus de 90 pays célébrant la Fête des pères ce mois-ci (le 3e dimanche du mois de juin), la campagne  de l'UNICEF invite les familles à publier des photos et des vidéos sur ce que cela signifie d'être un «Super Papa» en utilisant le hashtag #EarlyMomentsMatter sur leurs comptes Instagram et Twitter.

«L’amour, le bien-être et la protection des enfants sont sous la responsabilité des parents. Mais les petits leur apportent aussi la joie et le bonheur», a exprimé l’acteur Xuân Bac, ambassadeur de bonne volonté de l'UNICEF au Vietnam. Il a également souligné qu'être proche des enfants, jouer avec eux et témoigner de leur développement étaient des expériences précieuses. Xuân Bac et les autres personnalités encouragent les parents à consacrer plus de temps aux soins et à l’assistance des enfants pour les aider à «être plus confiants» et favoriser leur croissance comme leur développement.

«En tant que père, j'ai vu de mes propres yeux l'impact que chaque sourire, chaque geste d'amour, et chaque action positive ont eu sur mon enfant pendant ces précieuses premières années de vie. Être un parent n'est pas facile. Il y a de nombreux défis auxquels font face les pères à travers le monde. Cette campagne vise à soutenir et encourager les pères afin qu'ils puissent être les "Super Papas" dont leurs enfants ont absolument besoin», a déclaré l'ambassadeur de bonne volonté de l'UNICEF, Novak Djokovic.

Une initiative qui valorise le rôle des pères

«Je ne serais pas comme je suis aujourd’hui sans le soutien de mon père, c’est une certitude. Il m’a donné tout son amour, il m’a bien soigné et enseigné. Je serai toujours reconnaissant envers lui», a partagé Lewis Hamilton, un partisan de l’UNICEF. «J’espère que cette initiative contribuera à valoriser davantage les pères comme le mien dans l’éducation des enfants. De plus, elle aidera les pères qui rencontrent des difficultés dans l’accomplissement du rôle de super papa», a-t-il insisté.

 

La protection des enfants est sous la responsabilité des parents.
Photo : NVCC/CVN


«Les premières années de la vie représentent une opportunité cruciale, une fois dans la vie, de façonner le développement du cerveau des enfants, et ce sont leurs parents qui ont le plus grand rôle dans ce processus», a souligné Pia Britto, cheffe du développement de la petite enfance à l'UNICEF.

«Plus les pères, les mères et les autres membres de la famille donnent à leurs bébés et leurs jeunes enfants de l'amour, une bonne nutrition et une protection, plus grandes sont les chances de ces enfants d'être en bonne santé, d'être heureux et de développer leurs capacités d'apprentissage», a-t-elle ajouté.

D'après elle, un bon entourage est particulièrement important, surtout pour les enfants qui vivent dans des conditions stressantes, comme dans un pays avec des confits ou en extrême pauvreté.

«Nous devons surmonter tous les obstacles sociaux qui empêchent les parents de passer du temps précieux avec leurs enfants. Les gouvernements et les entreprises doivent donner aux parents et aux soignants le temps, les ressources et les informations nécessaires pour un meilleur avenir de la vie des enfants», a conlu Pia Britto.

 

Vân Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam