19/04/2017 20:15
Près de 80% des consommateurs vietnamiens sont prêts à dépenser plus pour des produits sains, sûrs et respectueux de l’environnement, d’où l’importance de la croissance verte dans la stratégie de développement des entreprises.
>>Le Vietnam agit pour accélérer la croissance verte
>>La BM encourage le développement vert au Vietnam
>>Hanoi cible le développement vert
>>Pas de développement durable sans protection de l’environnement

Collque sur la stratégie de développement des marques en relation avec le développement vert, le 19 avril à Hanoï.

«Selon Nielsen Vietnam (une entreprise spécialisée dans l'étude de marché), les consommateurs s’intéressent de plus en plus aux produits respectueux de la santé et de l'environnement. Les entreprises qui s’engagent dans une stratégie de développement vert ont atteint une bonne croissance annuelle, d’environ 4%», a expliqué Dang Thuy Hà, directrice du Service d’étude du comportement du consommateur de Nielsen, lors de la conférence «Stratégie de marque liée au développement vert» organisée le 19 avril à Hanoï.

«Par exemple, le groupe Unilever Vietnam a enregistré une croissance de 30% en 2015 grâce à ses produits respectueux de la santé et de l'environnement», a-t- elle ajouté. Il est donc nécessaire de privilégier la «santé» du consommateur dès le stade de la conception du produit.

Ce caractère «vert» devient un facteur de plus en plus important en matière de positionnement sur le marché. Pour établir une stratégie de marque liée au développement vert, «les entreprises doivent s’intéresser à la protection de l’environnement et utiliser des technologies peu consommatrices d’énergie», a expliqué Vu Xuân Truong, de l’Institut d’étude en stratégies de marque et de concurrence.

Un dilemme demeure, toutefois : «Profits immédiats ou croissance verte reste le choix le plus difficile pour les entreprises, en particulier les PME, à raison du coût, et donc des possibilités actuelles de financement, de la seconde branche de cette option...». Il faut y ajouter le faible niveau de qualification professionnelle des ressources humaines qui freine l’application de technologies vertes.

Selon les conférenciers, il faudrait que les intéressés bénéficient d’une assistance du gouvernement dans l’élaboration d’une stratégie de marque. «Le Département de promotion du commerce continue d’accélérer la délivrance d’étiquettes écologiques («verte»), comme les négociations sur leur reconnaissance par divers pays, ce qui lèvera les obstacles d’accès des produits aux marchés étrangers», a affirmé un responsable du département. 

Texte et photo : Hai Vu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

Île de Ly Son, paradis touristique maritime en devenir Ly Son qui est aussi connu sous un autre nom «Cu Lao Re» est une île d’avant-poste rattachée à la province centrale de Quang Ngai. Riche de vestiges historiques et de paysages magnifiques, cette petite île a tous les atouts pour développer son tourisme maritime.