14/01/2017 22:00
Le gouvernement a choisi 2016 comme année de l’entrepreneuriat en mettant en place le projet “Soutenir un écosystème de start-up innovant pour 2025”. Des actions concrètes ont été menées, permettant de valoriser l’esprit d’entreprise dans le pays.

>>L'AUF développe l'esprit entrepreneurial chez les étudiants
 >>Hanoï lance sa première pépinière d’entreprises informatiques
>>L’innovation et la créativité pour le succès des "start-up" dans l’agriculture
>>Plus de 1.000 entreprises au Startup Festival 2016

La formation «Aide à la création d'entreprise» de l'Agence universitaire de la Francophonie s'est déroulé du 8 octobre au 5 novembre à Hanoï.

Photo : AUF/CVN


Le Vietnam compte actuellement 1800. La plupart d’entre elles ont été lancées par des jeunes, et un bon nombre de ces entreprises en phase de démarrage obtiennent le soutien d’investisseurs étrangers. C’est le cas de Lozi, qui met en place un réseau social spécialisé dans la gastronomie, la mode et la vente de produits électroniques ; en novembre dernier, une société sud-coréenne a décidé d’investir un million de dollars, alors qu’elle compte déjà 400 mille utilisateurs. 

En mars, MoMo, un service de paiement et de virement bancaire a vu son capital initial augmenter de 2,5 millions de dollars suite à la signature d’un partenariat avec le fonds d’investissement Standard Chartered Private Equity (SCPE) et la banque Goldman Sachs.

En juillet, Vntrip.vn, spécialisée dans la réservation de chambres d’hôtels en ligne, a également reçu un financement de près de 3 millions de dollars venu de l’étranger. «Les orientations de Vntrip.vn intéressent les investisseurs. Ce qui compte, pour eux, c’est le nombre de clients qui reviennent chez nous, plus que celui des nouveaux», explique 
Nguyên Hông Thai, son directeur de la technologie.

Favoriser la création de plus de start-ups

Aujourd’hui, presque tous les ingrédients sont réunis pour la mise en place d’un écosystème entrepreneurial au Vietnam. Le gouvernement s’efforce d’améliorer l’environnement réglementaire pour favoriser la création de plus de start-ups. Le projet “Soutenir un écosystème entrepreneurial innovant pour 2025” a ainsi vu le jour. Il a pour objectif de créer un portail électronique, avec un accompagnement des nouvelles entreprises au sein des ministères et des collectivités locales. Des fonds de capital risque et des espaces de travail partagé («coworkin») ont été lancés dans le cadre de ce projet. De plus, le gouvernement proposera à l’Assemblée nationale d’amender certaines lois pour qu’elles soient plus adaptées aux affaires, et qu’elles favorisent l’entrepreneuriat. 

«Il faut doter le Vietnam d’un arsenal juridique transparent et favorable à la création des entreprises, puis le rendre populaire auprès des investisseurs et des jeunes entrepreneurs. Une refonte des dispositifs sur les investissements étrangers au Vietnam est également nécessaire, afin de créer des conditions plus favorables notamment pour ceux qui ciblent les start-up», propose 
Trân Van Tung, vice-ministre des sciences et des technologies.


Pour preuve, la loi sur les petites et moyennes entreprises, en phase d’élaboration, réserve tout un chapitre à ces dernières.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un marché originale à l'hôtel Sofitel Métropole Hanoi

La Semaine du tourisme Ha Long-Quang Ninh 2017 se tiendra en avril La Semaine du tourisme Ha Long-Quang Ninh 2017 se tiendra à la fin du mois d’avril, a annoncé le Comité populaire de la province de Quang Ninh (Nord-Est).