15/06/2017 09:47
Au moins six personnes ont été tuées mercredi soir 14 juin lorsqu'un kamikaze a fait exploser son véhicule piégé contre un restaurant de Mogadiscio, ont annoncé les forces de sécurité somaliennes.

>>Somalie : 6 morts dans un attentat à la voiture piégée
 

Un membre des forces de sécurité somaliennes sur les lieux d'un attentat à la voiture piégée, le 24 mai à Mogadiscio. Photo : AFP/VNA/CVN


"Le kamikaze a fait exploser une voiture pleine d'explosifs dans le bâtiment", a expliqué Ali Mohamed, un responsable de la police, précisant qu'il s'agissait du restaurant "Posh Treats".

Selon Abukar Mohamed, un responsable des forces de sécurité, "six personnes sont mortes et il y a plusieurs blessés". Il a ajouté que les forces de l'ordre étaient toujours en train de passer le bâtiment au crible dans la soirée.

Des témoins ont dit avoir entendu des tirs après l'explosion. L'un d'entre eux, Abas Ahmed, a déclaré avoir vu "les cadavres de plusieurs personnes et plusieurs blessés".

L'attentat a été revendiqué par les islamistes shebab, affiliés à Al-Qaïda, qui pratiquent couramment ce genre d'attaques contre des hôtels et des restaurants dans la capitale somalienne.

Ces attaques connaissent souvent une recrudescence pendant la période du ramadan. L'attentat de ce mercredi s'est produit après la rupture du jeûne, alors que mosquées et restaurants étaient pleins.

Le restaurant "Posh Treats", un établissement assez nouveau dans un quartier huppé de la capitale, est populaire chez les jeunes et les Somaliens de la diaspora.

Les shebab ont juré la perte du fragile gouvernement central somalien, soutenu à bout de bras par la communauté internationale et par les 22.000 hommes de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom).

Les shebab ont été chassés de Mogadiscio en août 2011. Ils ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions, mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides, souvent dans la capitale ou contre des bases militaires, somaliennes ou étrangères.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam

Hai Phong, la ville des flamboyants Hai Phong est une ville portuaire du Nord et la troisième agglomération du pays après Hô Chi Minh-Ville et Hanoï. Depuis longtemps, elle est surnommée la «Ville des flamboyants».