08/03/2017 16:10
Le vice-président permanent du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Lê Thanh Liêm, et des représentants des services de la mégapole du Sud ont eu le 7 mars une séance de travail avec l’ancien ministre singapourien du développement national Mah Bow Tan, pour partager des expériences dans le développement urbain durable.
>>Le Vietnam donne de l'importance au partenariat stratégique avec Singapour
>>Les zones urbaines vietnamiennes vers le développement durable 
>>Hô Chi Minh-Ville invite les entreprises américaines à participer au développement urbain

Le développement urbain est une question cruciale pour Hô Chi Minh-Ville.
Photo : An Hiêu/VNA/CVN

Avec son parcours de 30 ans de fonctions dans le gouvernement singapourien, Mah Bow Tan a partagé de ses nombreuses expériences dans les domaines de la communication, de l’environnement, du commerce et de l’industrie. Selon lui, pour édifier une ville au développement durable, il faut avant tout construire une économie forte avec une bonne qualité de vie, s’intéresser à la protection de l’environnement, ainsi qu'avancer et appliquer, notamment, des politiques et des programmes de développement. Il a également présenté ses expériences dans le règlement des questions de logement, de l’amélioration de la qualité de l’éducation, du développement d'un réseau de communication publique, de la gestion des moyens de transport privé, et du traitement des eaux usées.

Le vice-président permanent du Comité populaire municipal Lê Thanh Liêm a donné de l'importance aux expériences précieuses de l’ancien ministre singapourien du développement national Mah Bow Tan. Il a informé son interlocuteur que Hô Chi Minh-Ville, grande mégapole économique du Vietnam, faisait face à de nombreux défis de communications, d’inondations et de pollution.

Aussi les expériences partagées par Mah Bow Tan contribuent à aider Hô Chi Minh-Ville à définir les mesures appropriées pour le règlement de ces défis.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.