07/03/2017 10:02
Silencieux et sans émissions de gaz carbonique, les scooters électriques, aussi appelés e-scooter, pourraient être une alternative crédible et innovante contre la congestion et ses effets néfastes sur l’environnement dans les grandes villes.
>>Les scooters électriques en libre service à Paris
>>Les grandes villes dévoilent leurs plans anti-bouchons
>>Mise en œuvre du stationnement alterné des voitures à Hanoï

Un scooter électrique est présent à l'Université de Viêt-Duc, province de Binh Duong (Sud). Photo : Nguyên Van Viêt/VNA/CVN

Les autorités urbaines ont depuis longtemps cherchés à diminuer le nombre de véhicules en vue de fluidifier les grandes zones urbains des bouchons et par conséquent réduire les impacts environnementaux. Trouver une solution innovante visant à améliorer la circulation des motos ainsi que la pollution dans les grandes villes demeure problématique.

Face à ce problème, qui agit à l’échelle mondiale, le groupe allemand Bosch a organisé un concours visant à encouragé les étudiants des universités du Vietnam à proposer des initiatives pour la conception d’un système en libre-service de scooters électriques (e-scooter). Cette compétition, intitulée The Green Challenge 2015, a déjà nommé ses vainqueurs en provenance des universités de l’École polytechnique de Hô Chi Minh-Ville, l’Université Viêt-Duc et l’École polytechnique de Dà Nang (Centre).

Durant les premiers jours du mois de février 2017, avec un soutien financier de plus de 4 milliards de dôngs (environ 182.000 dollars), trois types d’e-scooter ont été introduit dans les trois universités vainqueur. Dans le cadre de ce projet toujours en période d’essai, les étudiants bénéficieront d’une utilisation gratuite des e-scooters au sein de leur établissement. Pour cela, il leur est nécessaire de s’inscrire en ligne à l’adresse : http://bosch-green-challenge.com.vn/. Une fois un compte créé, ils obtiendront un code qui leur permettra de choisir leur véhicule et la station en libre-service adapté à leurs besoins.

Mettre fin aux embouteillages dans les grandes villes ?

Des stations de recharge solaire seront ainsi mises en place. Un e-scooter chargé à 100% peut parcourir un trajet de 80km avec une vitesse de 45km à l’heure maximum. La seule condition est que tout utilisateur doit être âgé de plus de 18 ans et doté d’un permis de conduire de moto.

En dépit des intérêts de ce système d’e-scooter, plusieurs personnes ont partagé leurs inquiétudes face à un risque d’accroissement des véhicules, ce qui aggraverait la congestion urbaine. Cependant, Vo Quang Huê, directeur général de l’entreprise Bosch Vietnam, a objecté cette opinion en affirmant que les embouteillages actuels sont à l’origine de la conduite des scooters des habitants. «Ce service de location en libre-service d’e-scooter offrira la possibilité de mettre en place un nouveau mode de déplacement en moto sans influencer les habitudes de circulations auprès des Vietnamiens. En perspective, ces derniers devront compter sur les pratiques et l’intérêt des e-scooters. Je suis convaincu que ce moyen se développera au détriment des scooters et motos», déclare-t-il.

Le projet d’e-scooter contribuera à renforcer les coopérations dans les recherches entre l’entreprise et les universités au Vietnam. Une fois mis en vigueur, Vo Quang Huê souhaite que ce système mettra fin aux problèmes liés aux embouteillages récurrents dans les grandes villes. L’environnement urbain  sera ainsi rendu plus propre, élément crucial pour la construction de villes intelligentes dans l’avenir.

Hông Anh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Maroc - Vietnam : Une longue amitié pas prête de s'éteindre

Hô Chi Minh-Ville : faire de la gastronomie un produit touristique phare Le Vietnam propose de nombreuses spécialités culinaires qui séduisent les visiteurs internationaux. Un atout touristique que Hô Chi Minh-Ville cherche à développer.