05/03/2017 10:02
Samuel L. Jackson, qui joue le rôle de Packard dans Kong : Skull Island, a confié, lors d’une interview récente à Southeast Asia Globe, que parmi tous les endroits où il avait travaillé en 40 ans de carrière, c’était le Vietnam qui l’avait le plus impressionné et charmé.
>>Kong, l'ambassadeur du tourisme de Quang Binh
>>Mike Tyson participera au tournage d’un film hongkongais au Vietnam
>>Le film américain Kong : Skull Island tourné à Ninh Binh

Samuel L. Jackson  (debout, 4e à droite) joue le lieutenant-colonel Packard dans le film Kong : Skull Island. Photo : VNE/CVN

Samuel L. Jackson est un acteur et producteur américain. Acteur très prolifique, il a tourné dans une centaine de films. En 2011, il est entré dans le Guinness Book des records en tant qu’acteur ayant apporté le plus de recettes au box-office mondial. À ce jour, la recette de ses films totalise 4,6 milliards de dollars, devancé seulement par Harrison Ford avec 4,9 milliards de dollars, selon le site boxofficemojo.com.

Né à Washington D.C., Samuel L. Jackson a grandi au Tennessee. Son travail l’a emmené partout dans le monde, pour des tournages ou pour promouvoir ses projets.

Fin février 2016, Samuel L. Jackson et l’équipe du film Kong : Skull Island sont arrivés au Vietnam pour le tournage des scènes. Jackson joue Packard, un lieutenant-colonel de l’armée américaine engagé pour diriger un groupe d’explorateurs dans une expédition à travers une île inexplorée dans le Pacifique. À leur arrivée, cependant, une grande et très inhospitalière créature les accueille. Le tournage a aussi amené Jackson et le reste de l’équipe à Hawaii et au Queensland, en Australie.

Un endroit à la fois cool et mystérieux

Au cours du tournage au Vietnam, l’équipe a jeté son dévolu sur certain nombre de sites remarquables dont le complexe paysager de Tràng An, la zone touristique de Tam Côc-Bich Dông à Ninh Binh (Nord), la baie de Ha Long (province de Quang Ninh, Nord) et les grottes de Tu Làn à Quang Binh (Centre).

Pour Samuel L. Jackson, le Vietnam est un endroit à la fois cool et  mystérieux. «C’est beau, sensationnel. C’est un endroit fascinant, quasi spirituel. Même si vous n’êtes pas croyant, vous ressentez des choses quand vous êtes là» a-t-il déclaré lors d’une récente interview à Southeast Asia Globe.

Samuel L. Jackson a adoré observer les activités quotidiennes des habitants et les paysages de la campagne vietnamienne.  Photo : KHN/CVN

Samuel L. Jackson se souvient de ses journées dans des zones montagneuses du Nord où il a observé les activités quotidiennes des habitants locaux. «C’était vraiment génial. Le matin, à 05h00, je voyais 600 enfants dans leurs uniformes sur le chemin de l’école. Les adultes étaient déjà dans les rizières. Vous arriviez dans les villages et visitiez des maisons où 15 à 20 personnes vivaient et travaillaient ensemble, on s’occupait les uns des autres. Les personnes âgées étaient respectées, c’était génial». 

Concernant son métier d’acteur à proprement dit, Samuel L. Jackson a confié que «les personnages méchants sont un peu plus intéressants que les bons». Et d’ajouter que «les bons, ils doivent avoir certaines qualités spécifiques. Ils doivent être droits, intègres. Les méchants peuvent être multi-facettes et même avoir de bons côtés».

Samuel L. Jackson peut parler toute la journée sur presque n’importe quel sujet. En fait, le seul moment où il semble un peu mal à l’aise c’est quand on lui demande de parler de lui. «J’aime me considérer comme quelqu’un de banal ou inintéressant, a-t-il partagé. Je marche, je regarde les émissions de télévision comme tout le monde. Je regarde beaucoup de films asiatiques. Et j’ai un travail intéressant».
 

Un film titanesque 

Doté d’un budget de 190 millions de dollars, Kong : Skull Island raconte l’histoire d’un groupe d’explorateurs plus différents les uns que les autres qui s’aventurent au cœur d’une île inconnue du Pacifique, aussi belle que dangereuse. Ils ne savent pas encore qu’ils viennent de pénétrer sur le territoire de Kong…
Il s’agit, non d’un remake du film original de 1933 à l’instar du film de 1976 et de celui de 2005, mais d’un reboot de King Kong qui s’inscrit également dans un univers commun (MonsterVerse) développé par Legendary Pictures et qui a débuté avec Godzilla en 2014.
Réalisé par Jordan Vogt-Roberts, le film va sortir en salle le 10 mars.
 

Thuy Hà/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.