03/10/2016 22:17
La Russie figure parmi les 10 marchés ayant connu la plus forte croissance du nombre de touristes au Vietnam.
>>Pour un tourisme plus professionnel
>>Environ 11 milliards de dôngs pour l'aménagement du site national Gành Da Dia

Des touristes russes à l'aéroport de Cam Ranh, province de Khanh Hoà (Centre). Photo : Tiên Minh/VNA/CVN

Le nombre d'arrivées russes a atteint près de 300.000 au cours des huit premiers mois de 2016, soit une hausse de 125% par rapport à l’an dernier. Plus de touristes russes sont attendus pour découvrir le Vietnam au cours des derniers mois de cette année, selon les experts.

L'Administration nationale du tourisme a défini la Russie comme un marché touristique clé du pays.

Le Vietnam est considéré comme une destination sûre et conviviale avec ses plages de sable fin, un temps ensoleillé une bonne partie de l'année, des établissements touristiques de luxe, une riche culture et une gastronomie raffinée, autant de points qui séduisent les visiteurs russes.

Le Vietnam a accueilli plus de 7,2 millions de touristes internationaux au cours des neuf premiers mois de 2016, +25,7% en un an. Le secteur du tourisme a rapporté plus de 13,36 milliards de dollars de recettes, (+20,2%).

Les marchés Nord-Est asiatiques ont enregistré la plus forte croissance, notamment Hong Kong (Chine) (+79%), la Chine (+57,7%), la République de Corée (+39,9%) et Taïwan (Chine) (+15,7%).

Cinq pays d'Europe occidentale, dont les ressortissants bénéficient d'exemption de visa, ont maintenu une croissance à deux chiffres: Italie (+31,1%), Espagne (+27,9%), Royaume-Uni (+23,1%), Allemagne (+18,6%) et France (+13,8%).

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les marionnettes de Bao Hà, un art à préserver

Cân Gio : nature et histoire à la croisée des chemins Si les nuisances sonores de la ville vous ennuient et que le trafic incessant vous étouffe, rendez-vous le temps d’un week-end à Cân Gio, à la découverte d’une vie où nature et histoire ne font qu’un, dans cette Réserve de biosphère reconnue par l’UNESCO.