25/10/2016 17:02
Lundi 24 octobre, dans la capitale de Hanoï, le Vietnam, pays organisateur, a commencé à organiser une série des plus grandes activités extérieures multilatérales de 2016.
>>Les SOM pour préparer le CMLV-8 et l’ACMECS-7 à Hanoï
>>L’ACMECS-7, le CLMV-8 et le WEF-Mékong auront lieu du 24 au 26 octobre à Hanoi
>>Coopération CLMV et ACMECS pour une région du Mékong dynamique et prospère

Des hauts officiels du Cambodge, du Laos, du Myanmar et du Vietnam lors de leur réunion sur la CLMV-8, le 24 octobre à Hanoï. 
Photo : VNA/CVN

Il s’agit du 7e Sommet de la Stratégie de coopération économique des pays riverains des fleuves Ayeyawady-Chao Phraya et Mékong (ACMECS-7), du 8e Sommet de la coopération Cambodge-Laos-Myanmar-Vietnam (CLMV-8), et de la Conférence du Forum économique mondial pour le Mékong (WEF-Mékong).

L’organisation de ces trois événements a une signification importante afin de développer les relations du Vietnam avec les autres pays de la sub-région du Mékong et, plus généralement, ses relations extérieures. Elle contribue également à consolider la confiance, et à créer un attrait commun de cette région auprès des partenaires extérieurs de cette dernière.

Il y a 13 ans, le cadre CLMV a été créé afin de répondre à la demande objective d’intégration de la sub-région du Mékong et de l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est), dans le cadre de l’initiative de diminution des écarts de développement entre quatre pays CLMV et les autres pays restants de l’ASEAN afin d'aider les pays CLMV à promouvoir une intégration plus profonde au processus de développement commun de la région.

L’ACMECS est le cadre de coopération économique créé en novembre 2003 avec, au début, le Cambodge, le Laos, le Myanmar et la Thaïlande. Le Vietnam a officiellement adhéré à l’ACMECS une année plus tard. Ce cadre vise à renforcer la coopération économique commune et bilatérale en vue d’exploiter et de valoriser les avantages comparatifs entre les régions, les pays membres, ainsi qu'à améliorer la compétitivité et réduire les écarts de développement.

Vers un environnement pacifique et stable dans la région

À travers ses activités, les cadres de la coopération CLMV et de l’ACMECS ont abouti à de nombreux résultats, contribuant à la consolidation d’un environnement pacifique et stable dans la région, à la promotion de la coopération économique, au commerce et à l'investissement entre les pays de la région du Mékong, ainsi qu'à la diminution des écarts de développement au sein de l'ASEAN. Le point culminant du mécanisme de coopération dans le cadre CLMV et de l'ACMECS est d'obtenir des résultats concrets avec des projets et des programmes exceptionnels comme la construction et l’amélioration des infrastructures de communications le long du couloir économique Est-Ouest (EWEC) et du couloir économique du Sud (SEC), ou encore la signature et l'application de nombreux accords bilatéraux et multilatéraux dans les transports, les procédures douanières, l'immigration, les programmes de bourses d’études et la formation professionnelle.

Réunion des hauts officiels de la coopération Cambodge-Laos-Myanmar-Vietnam, le 24 octobre à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

La coopération dans le cadre CLMV et de l’ACMECS est également un des mécanismes importants pour les pays du Mékong afin de coordonner les efforts, de renforcer la confiance et de rechercher par le dialogue des solutions aux défis communs comme les ressources en eau, les changements climatiques et les épidémies… sur la base de l'harmonie des intérêts de toutes parties. Le renforcement de la coopération et de la connectivité aideront également à élever le rôle et la voix des pays membres de la région du Mékong dans le processus d’intégration régionale comme internationale.

Contributions vietnamiennes

Depuis son adhésion aux cadres CLMV et de l’ACMECS, le Vietnam a fait des efforts pour contribuer au succès commun de la coopération de la sub-région et, plus généralement, de la région. Valorisant ses potentiels en termes d'envergure économique, d'expériences retirées en matière de développement, du Renouveau et d’intégration au monde, dans le cadre CLMV, le Vietnam a avancé plusieurs initiatives, contribué ses ressources pour promouvoir la connectivité des infrastructures, développer les ressources humaines, exploiter de manière durable les ressources naturelles et accélérer les projets de développement commun des quatre pays membres. Dans le cadre de l’ACMECS, le Vietnam a fait de son mieux pour réaliser les objectifs communs afin d’optimiser les potentiels, de dynamiser le développement durable, pour, de concert avec les autres pays membres, créer une plus grande attrait des partenaires dans et hors de l’ASEAN.

Organisant trois événements CLMV-8, ACMECS-7 et WEF-Mékong dans la belle capitale hospitalière qu'est Hanoï, «Ville de la paix», du 24 au 26 octobre, le Vietnam a proposé les thèmes de ces sommets qui ont été adoptés à l’unanimité par les autres pays membres : «Saisir les opportunités pour façonner l’avenir» pour CLMV-8 ; «Vers une sub-région du Mékong dynamique et prospère» pour ACMECS-7 et «Développement de la sub-région du Mékong : investissement dans les infrastructures, source de force et connectivité» pour WEF-Mékong.

Discutant profondément de ces sujets, les dirigeants des pays s’orientent vers l’objectif commun de la région qu’est l’édification d’une sub-région du Mékong pacifique et prospère ; mettent l’accent sur le dynamisme et les capacités de saisir les nouvelles opportunités des pays du Mékong, ainsi que sur la nécessité de renouveler et de définir une orientation conforme à la coopération sub-régionale pour la période à venir afin de rendre leur coopération plus substantielle et plus efficace.

À cette occasion, le Vietnam affirme persister dans sa politique extérieure d’indépendance, de souveraineté, de diversification et de multilatéralisation de ses relations, souhaitant promouvoir les intérêts du pays dans le cadre de la coopération de la région du Mékong, consolider et valoriser les relations traditionnelles avec les pays voisins, contribuant ainsi au développement de mécanismes de coopération plus substantielle.

En outre, il s’agit d’une occasion nous permettant de faire la publicité sur l’image du Vietnam et de son peuple, de témoigner de sa responsabilité et de ses contributions à tous les mécanismes de coopération dans la sub-région du Mékong au sein de l’ASEAN, ainsi qu'à d’autres mécanismes régionaux et internationaux auxquels il est partie.

NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Le Parc national de Ba Bê vaut vraiment le détour Le Parc national de Ba Bê est situé dans la province de Bac Kan, à environ 170 km au Nord de Hanoï. Ce site naturel offre un paysage grandiose et une grande diversité biologique.