26/12/2016 17:06
Une équipe spéciale du procureur général sud-coréen a fait une perquisition le 26 décembre au domicile de l’ancien secrétaire général de la présidence Kim Ki-choon pour chercher des indices concernant son ingérence présumée dans la gestion du personnel du ministère de la Culture.
>>La présidente sud-coréenne destituée par les députés

L’ancien secrétaire général de la présidence Kim Ki-choon (centre).
Photo : AFP/VNA/CVN

La perquisition s’inscrit dans le cadre de l’enquête sur le scandale qui a abouti à la destitution de la présidente Park Geun-hye le 9 décembre dernier.

Des médias sud-coréens ont rapporté que les enquêteurs avaient saisi des disques durs, des cahiers et des téléphones portables dans la maison de M. Kim, secrétaire général de la présidence d’août 2013 à février 2015.

Le vice-porte-parole de l’équipe, Hong Jung-seok, a confirmé ces informations dans un message écrit, sans donner plus de détails.

En tant que l’un des plus proches conseillers de la présidente Park Geun-hye, M. Kim est considéré comme l’un des témoins clés dans le scandale impliquant la présidente et sa confidente de longue date Choi Soon-sil.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

À la découverte des pagodes sur le mont Trà Su à An Giang Située au centre du chef-lieu de Nhà Bàng, district de Tinh Biên, province d’An Giang (delta du Mékong), le mont Trà Su est une des destinations attrayantes pour les touristes.