11/11/2016 18:18
Le colloque international portant sur l’éducation universitaire française et francophone à l’ère de la mondialisation a eu lieu le 11 octobre à l’École supérieure de langues et d’études internationales de Hanoï.
>>L’AUF forme gratuitement aux cours en ligne à Hanoï

Le colloque «Éducation universitaire française et francophone dans l’ère de la mondialisation», le 11 novembre à Hanoï. Photo : Dang Huê/VNA/CVN

Portant sur le fonctionnement de l’éducation française supérieure actuelle et les méthodes à appliquer pour qu’elle réponde à la demande dans le contexte de la mondialisation, le colloque «Éducation universitaire française et francophone dans l’ère de la mondialisation : Perspectives en Asie-Pacifique» était divisé en trois séances de travail. La première avait pour thème les «Modèles de management universitaire : formation universitaire et marché à l’époque de la mondialisation», la deuxième l’«Éducation universitaire et problème de la langue éducative», et la dernière l’«Éducation universitaire française et francophone : Perspectives en Asie-Pacifique».

L’événement était organisé par l’Institut francophone international (IFI) et le Département de langue et civilisation françaises de l’École supérieure de langues et d’études internationales. Il a réuni plusieurs représentants des bureaux, établissements francophones que sont ceux de l’ambassade du Canada à Hanoï, de l’Agence universitaire de la Francophonie, de l’IFI, le directeur de l’Université des sciences et des technologies de Hanoï, et des professeurs de français travaillant au Département de langue et civilisation françaises.

Au nom de l’organisateur, le Dr Ngô Tu Lâp a affirmé la détermination de l’IFI dans la recherche et à la formation francophone ainsi que l’importance de l’éducation universitaire. «Dans ce contexte, nous, chercheurs et institutions de la Francophonie en Asie-Pacifique, devons résoudre les problèmes : comment surmonter la barrière de la langue, la diversité des méthodologies de recherche de la formation ? Comment participer activement et efficacement au processus de mondialisation en sauvegardant notre identité nationale et régionale?», a-t-il fait savoir. 

Des interventions effectives

Les participants, en particulier les professeurs de français, ont présenté des interventions sur la formation francophone. Le professeur Rithy Prum, de l’Institut de technologie du Cambodge, a notamment fait état de la situation actuelle dans les trois pays de l’ex-Indochine concernant l’utilisation du français et les débouchés professionnels francophones au regard de l’anglais.

L’intervention de la professeure Dang Kim Hoa, du Département de langue et civilisation françaises, a quant à elle dressé l’état des lieux de l’enseignement pratique de la langue du Département et le modèle en cours d’expérimentation afin d’améliorer la situation. Cette nouvelle approche, qui se veut innovante, comporte différentes méthodes pédagogiques qui contribuent à perfectionner la qualité de l’apprentissage du français.

En conclusion, ce colloque a permis de renforcer l’esprit de coopération entre enseignants et chercheurs de la Francophonie dans la formation francophone supérieure.
 
  Mai Quynh/CVN 
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Ngoc Lan, le somptueux hôtel pour se dire «oui» Outre ses services de qualité, l’hôtel Ngoc Lan à Hô Chi Minh-Ville est une adresse prisée par les jeunes couples dans la mégapole du Sud pour célébrer leur mariage.