30/10/2016 17:47

Quatre soldats égyptiens ont été tués dans la péninsule du Sinaï où la branche locale du groupe jihadiste État islamique (EI) mène une insurrection, a indiqué dimanche 30 octobre le porte-parole du ministère de la Défense sur sa page Facebook. Les quatre soldats ont été tués au cours d'opérations militaires conduites autour des localités d'El-Arich, Rafah et Cheikh Zoueid, non loin de la frontière avec la bande de Gaza, selon le porte-parole, le général de brigade Mohamad Samir. Par ailleurs, six jihadistes ont été tués au cours de ces opérations et d'autres ont été arrêtés, selon la même source. Le Nord de la péninsule du Sinaï est le repaire des jihadistes de l'EI, qui y infligent régulièrement des pertes aux forces de sécurité depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013. Selon le gouvernement, des centaines de policiers et soldats ont péri dans ces attaques, qui frappent aussi parfois le Caire et le delta du Nil. La plupart de ces attentats sont revendiqués par la branche égyptienne de l'EI, qui a aussi dit être responsable de l'attentat à la bombe ayant coûté la vie le 31 octobre 2015 aux 224 occupants d'un avion de touristes russes après son décollage de Charm el-Cheikh, station balnéaire du Sinaï.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Maroc - Vietnam : Une longue amitié pas prête de s'éteindre

Les ruines de l'ancienne tour Hoà Phong à Hanoï La tour Hoà Phong, située sur la rive du lac de l’Épée restituée, au cœur de la capitale Hanoï, est le dernier vestige de Bao Ân, une pagode construite au XIXe.