10/01/2017 17:22
Le district de Diên Bàn, province de Quang Nam (Centre), en coopération avec l’Agence sud-coréenne de coopération internationale (KOICA), a lancé un projet de conservation du bambou de 2017 à 2025.
>>Quang Nam lance un projet pour sauver la côte de Hôi An de l’érosion
>>Impliquer la jeunesse dans la conservation des villages artisanaux

Le bambou de Diên Ban est un matériau majeur pour les villages artisanaux de Hôi An (province centrale de Quang Nam).
Photo : Vo Dung/VNA/CVN

Le vice-président du Comité populaire de Diên Bàn, Phan Minh Dung, a déclaré que le projet contribuerait au développement d'une superficie de 1.800 ou 1.900 ha de bambou. Il a ajouté que ce projet visait également à créer un mode de vie durable pour 15.000 habitants de Diên Bàn, avec des emplois dans l'artisanat du bambou et les services d'écotourisme.

Selon lui, le projet de conservation du bambou créera une "digue verte" pour protéger les rives de nombreuses rivières dans le district ainsi que les zones résidentielles attenantes.

Ce projet  serait  relié à des villages d'artisanat le long de la rivière Thu Bôn : moulage du bronze à Phuoc Kiêu,  gâteaux de riz à Phu Chiêm, tissage de filets à Triêm Tây, sauce de poisson à Hà Quang et beaux-arts à Dông Khuong.

Le bambou de Diên Bàn est un matériau majeur pour les villages artisanaux de Hôi An, tout en servant pour l'écotourisme.

L'année dernière, le district avait réservé 2,6 ha pour construire, dans le village de Hà My Dông, près de Hôi An, le Centre d'échange culturel Vietnam-République de Corée avec un fonds de l'Association des vétérans de guerre sud-coréens au Vietnam (VVAK). 
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam