10/01/2017 21:43
Le rapport «Assurer l’égalité sociale dans le contexte des réformes du secteur électrique du Vietnam» a été rendu public le 10 janvier à Hanoï. De nouvelles solutions en faveur des personnes en situation difficile sont proposées.

>>Inauguration du Centre de contrôle du réseau électrique national
 

Le rapport «Assurer l’égalité sociale dans le contexte des réformes du secteur électrique du Vietnam» est rendu public le 10 janvier à Hanoï. 
Photo : Vân Anh/CVN


La cérémonie de publication du rapport «Assurer l’égalité sociale dans le contexte des réformes du secteur électrique du Vietnam» s’est organisée le 10 janvier à l’Académie des sciences sociales du Vietnam, à Hanoï. Le rapport est élaboré par le Centre d’analyse et de prévisions de ladite académie avec les soutiens du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et de l’ambassade du Royaume-Uni au Vietnam.

Le rapport a prévu une augmentation inéluctable du tarif électrique dans les prochaines années. Pourtant, les différentes politiques d’assistance déjà mises en place devant bénéficier aux différentes personnes à faible revenu n’ont pas réussi à montrer par le passé leur efficacité à assurer l’égalité. En effet, ces politiques n’ont finalement pas profité à beaucoup de personnes en situation de besoin : les foyers au seuil de pauvreté, les immigrés, les foyers bénéficiaires des politiques sociales devant la possible difficulté de justifier l’utilisation de moins de 50 kWh par mois. De plus, l’allocation appliquée reste très modeste et les bénéficiaires subissent de lourdes dépenses concernant les formalités administratives dans le but de recevoir les allocations en la matière.


Face à cette situation, les élaborateurs du rapport proposent deux choix. Premièrement, un prix minimal pourrait être fixé sur les premiers 30 kWh consommés par mois pour tous les utilisateurs d’électricité. Mais par conséquent, les foyers pauvres ne recevront plus les allocations. Deuxièmement, le tarif d’électricité du premier échelon (1.484 dôngs pour les kWh de 0 à 50) sera maintenu jusqu’à 2020 et les allocations à l’utilisation de l’électricité des personnes les plus pauvres seront utilisées pour les autres programmes sociaux. Le tarif d’électricité des 2e et 3e échelons sera augmenté. Ce qui contribuera à assurer le chiffre d’affaires du Groupe d’électricité du Vietnam (EVN). À noter qu’actuellement, les foyers pauvres reçoivent une allocation mensuelle qui est équivalente au prix de 30 kWh du premier échelon. Les foyers bénéficiaires des politiques sociales qui consomment moins de 50 kWh par mois touchent également cette allocation.
 

L’utilisation des énergies renouvelables comme les énergies éolienne et solaire sera renforcée dans l'avenir.
Photo : Danh Lâm/VNA/CVN


«Les réformes du secteur énergétique jouent un rôle très important dans la croissance économique», insiste Pham Van Duc, directeur adjoint de l’Académie des sciences sociales du Vietnam. Il fait part en outre que 98% des foyers vietnamiens ont accès à l’électricité actuellement. Il s’agit là d’une des réalisations les plus importantes et considérables des réformes économiques. Il affirme que le besoin en électricité continuera à s’accroître dans les prochaines années et que son tarif sera également plus élevé qu’aujourd’hui. Pourtant, les personnes les plus défavorisées «devront être protégées» face à cette augmentation en assurant l’égalité sociale.

«Les mesures proposées aujourd'hui pour modifier la structure tarifaire n’imposent pas une responsabilité sociale à EVN, mais elles reformulent le système de tarification pour maximiser le bien-être et redistribuer les coûts entre les utilisateurs», souligne Akiko Fujii, directrice nationale adjointe du PNUP au Vietnam. «Ces mesures constituent la base d'un système de tarification assurant un développement durable sur le plan socio-économique et environnemental. Elles contribuent également à protéger les plus pauvres et à renforcer l'efficacité énergétique», poursuit-elle.

Le rapport préconise le renforcement de l’utilisation des énergies renouvelables comme les énergies éolienne et solaire. Les usines et les entreprises sont encouragées à renouveler leurs technologies afin d’utiliser plus efficacement les énergies.

 

Vân Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le rituel hầu đồng, une croyance purement vietnamienne

Tourisme : le Vietnam reçoit des prix d’excellence de l’ASEAN Le comité d’organisation du Forum du tourisme de l’ASEAN 2017 (ATF 2017) a remis les prix en tourisme communautaire et homestay à huit prestataires du Vietnam.