14/11/2016 18:18
Le 12 novembre, au nom du gouvernement, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, présent à la conférence des Viêt kiêu (Vietnamien d'outre-mer) à Hô Chi Minh-Ville, a déclaré apprécier les efforts et les contributions pratiques, grandes ou petites, dans le silence mais toujours avec la chaleur de l’amour du pays natal, des Viêt kiêu dans l’édification et la défense du pays.
>>Inauguration de la 3e conférence des Viêt kiêu à Hô Chi Minh-Ville
>>Contributions des Viêt kiêu au développement de Hô Chi Minh-Ville

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc prend la parole lors de la 3e conférence des Vietnamiens de l’étranger, le 12 novembre à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN

Ayant pour thème «Les Viêt kiêu conjuguent leurs efforts pour édifier une Hô Chi Minh-Ville qui se développe rapidement, durablement et reste active dans l’intégration internationale», cette conférence a réuni 500 Viêt kiêu de 35 pays et territoires, des experts, des intellectuels, des entrepreneurs et des représentants de plusieurs organisations et associations de Vietnamiens de l’étranger.

La conférence a été organisée pour susciter les contributions des Viêt kiêu de à la poursuite de l’objectif d’édifier une Hô Chi Minh-Ville ayant un rôle moteur dans l’industrialisation et la modernisation du pays, devenant rapidement l’un des principaux centres économique, de finance, de commerce, et des sciences et technologies d’Asie du Sud-Est.

Selon le docteur Phan Bich Thiên, un Viêt kiêu de la Hongrie qui est membre du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam, il y a beaucoup d’experts et d’intellectuels parmi les 4,5 millions de Vietnamiens résidant dans le monde.

Par conséquent, Hô Chi Minh-Ville et les ministères ont besoin de créer des passerelles afin que les Viêt kiêu puissent être en relation avec leur pays, en particulier sur les questions prégnantes de la ville et du pays comme l'environnement, les sciences et des technologies. Ayant l'expérience en Hongrie de la connexion entre la recherche scientifique et la pratique ainsi que les besoins des entreprises, le docteur Phan Bich Thiên a décidé de créer un fonds des sciences et des technologies pour développer la recherche appliquée.

Lê Van Cuong, un Viêt kiêu de France, participe à la promotion de la formation de personnel en économie de haute qualité afin de mettre à la ville de devenir un centre éducatif international de la région. Lê Van Cuong a déclaré que la nécessité de réorienter la formation doit être liée à la demande du marché, et plus spécialement à la formation de bons enseignants au service de l’enseignement, de sorte qu’il faudrait instituer un mécanisme d’encouragement des intellectuels Viêt kiêu à revenir au Vietnam pour enseigner.

Fier d’être un Vietnamien

Parlant des experts, des intellectuels vietnamiens d’outre-mer, le Premier ministre a déclaré apprécier les déclarations et les discours des délégués, ajoutant que leurs nombreux commentaires perspicaces constituent des recommandations nouvelles et innovantes qui, par ailleurs, expriment la responsabilité et l'enthousiasme des Viêt kiêu au regard des grands problèmes de Hô Chi Minh-Ville, comme la gestion des risques d'inondation, le trafic et de villes intelligentes .... 

Le Premier ministre a également pris note de l’avis des participants concernant les questions stratégiques du pays en termes de développement socioéconomique, d’innovation, de sciences et de technologies, d’éducation et de formation de ressources humaines, ou encore d’encouragement de l’investissement...

Le premier ministre Nguyên Xuân Phuc offre les cadeaux aux Viêt kiêu.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Le premier ministre a déclaré que la présence des Viêt Kiêu à Hô Chi Minh-Ville, aujourd’hui centre économique dynamique de premier plan du pays, a confirmé une chose très sacrée que les ressources comme le potentiel de développement du pays, résidait non seulement dans la bande de terre en forme de S de plus de 330.000 km2, mais aussi en de nombreux endroits du globe. Le Premier ministre a confié que le pays accueillait avec le joie le retour des enfants du pays, apportant leur cœur, leurs ambitions, leurs idées et leurs ressources, afin de contribuer à l’édification et à la défense nationales.

Le Premier ministre a estimé que la participation des Viêt kiêu à la construction du pays dans le temps passé avait abouti à de nombreux résultats positifs. Nombre d’entre eux ont participé à la recherche et à l’application des sciences et des technologies, à l’éducation et à la formation, ou encore à des projets de bienfaisance dans le pays... Surtout, les sommes transférées au Vietnam augmentent de plus en plus selon la Banque mondiale puisque, en 2015, elles ont atteint 12,5 milliards de dollars, soit 1,5 fois de plus qu’en 2010, avec 8 milliards de dollars.

Déterminé à l’innovation

Le Premier ministre a affirmé la détermination du gouvernement à innover et à être constructif et dynamique, en privilégiant le perfectionnement des institutions, la suppression de tous les obstacles, et le service des gens et des entreprises.

Se référant au contexte d’un pays s’inscrivant activement dans le processus de mondialisation, le Premier ministre a souligné que Hô Chi Minh-Ville a la position de leader de la région économique clé du Sud et, plus généralement, du pays, et qu’elle doit chercher à devenir un centre économique, de finance, de commerce, et des sciences et technologies avancé de la région.

Pour atteindre les objectifs du développement national et, plus particulièrement, ceux de Hô Chi Minh Ville, le Premier ministre a affirmé la nécessité de promouvoir la force du bloc d’union nationale, dont les 4,5 millions de Viêt kiêu.

Dans cet esprit, le Premier ministre a appelé les Viêt kiêu, selon leurs capacités et leur condition, à contribuer ensemble à l’édification d’une Hô Chi Minh-Ville civilisée et moderne.

Le gouvernement soutiendra toujours les Viêt kiêu et leur souhaite de connaître le succès dans leur pays de résidence, de promouvoir les traditions nationales, de construire ensemble une communauté solidaire et d'entraide, de préserver la langue, l’écriture, les noble mœurs du peuple vietnamien, ainsi que de promouvoir l’image de Vietnamiens amicaux, aimant la paix, contribuant à l'amitié entre les nations du monde, demeurant orientés vers leur pays natal. 

Le Premier ministre a également suggéré que Hô Chi Minh-Ville, et plus généralement les localités de tout le pays, devraient créer des chaînes de télévision et des forums de dialogue où les Viêt kiêu pourront faire des recommandations et des propositions, et encourager et créer des conditions favorables aux jeunes intellectuels vietnamiens d'outre-mer pour contribuer à améliorer la qualité des ressources humaines. 

Minh Thu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Noël 2016 à Hô Chi Minh-Ville Depuis début décembre, à Hô Chi Minh-Ville, les librairies, les supermarchés ou encore les magasins spécialisés en décorations… sont remplis de produits et autres décorations de Noël.