13/11/2016 23:17
Le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce et celui de l’Agriculture et du Développement rural, en collaboration avec le Comité populaire de la province septentrionale de Lang Son, ont organisé une conférence visant à ​resserrer la coopération entre les exportateurs ​chinois et vietnamiens de produits agricoles, sylvicoles et aquatiques​.
>>Renforcement du commerce transfrontalier Vietnam-Chine
>>Le Vietnam et la Chine intensifient leur coopération

Des délégués visitent un stand exposant des produits agricoles du Vietnam.
Photo : Doan Hoàng Nam/VNA/CVN

S’inscrivant dans le cadre du programme de développement du commerce dans les provinces montagneuses, lointaines et insulaires du ministère de l’Industrie et du Commerce, ​cette conférence organisée à Lang Son a réuni des responsables et représentants des entreprises des provinces vietnamiennes de Lang Son et de Hai Duong, et chinoise, du Guangxi.

Elle permet aux entreprises vietnamiennes et chinoises de se renseigner sur les politiques d’import-export des deux pays, de trouver des partenaires potentiels et de donner aux organes compétents des recommandations pour promouvoir les échanges commerciaux bilatéraux.

Selon Trân Thanh Nam, vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, le marché chinois représente une grande partie de l'export des produits agricoles vietnamiens dont le caoutchouc (70-75%), la noix de cajou (20%), le manioc (100%), et le fruit du dragon (67%)…

Malgré le développement continu des échanges commerciaux bilatéraux, les exportateurs vietnamiens et chinois rencontrent encore des difficultés en raison ​des différences ​de politiques commerciales des deux pays, ​ainsi que d'échanges commerciaux réalisés sans conventions.

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural soumettra au gouvernement des recommandations concernant l’attra​it des entreprises vietnamiennes et étrangères ​dans le commerc​e frontalier, ainsi que pour créer un mécanisme convenable permettant aux organisations et individus de participer à la construction des infrastructures des portes frontalières.

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a demandé au gouvernement vietnamien d’accélérer les négociations d’un nouvel accord de commerc​e frontalier Vietnam-Chine pour succéder à celui de 1998.

Selon les statistiques de la province de Lang Son, les exportations via les portes frontalières provinciales de ces neuf derniers mois ont atteint près de 2,9 milliards de dollars, dont 1,1 milliard de produits agricoles.

Un accord de coopération entre des entreprises vietnamiennes et chinoises a été signé à cette occasion.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Le Parc national de Ba Bê vaut vraiment le détour Le Parc national de Ba Bê est situé dans la province de Bac Kan, à environ 170 km au Nord de Hanoï. Ce site naturel offre un paysage grandiose et une grande diversité biologique.