14/01/2017 20:40
Le Comité mixte Vietnam-Chine sur la frontière terrestre a décidé d’une série de mesures destinées à mieux gérer la frontière commune, lors de sa 7e réunion tenue du 9 au 13 janvier à Harbin, capitale de la province chinoise du Heilongjiang.
>>Les relations Vietnam-Chine s'orientent vers un développement sain et durable
>>Vietnam et Chine effectuent une patrouille commune sur le fleuve Rouge

Les garde-frontières vietnamienne et chinoise effectuent une patrouille conjointe dans la commune de Ban Lau, district de Muong Khuong, province vietnamienne de Lào Cai, en 2015. Photo : Archives/VNA/CVN

Saluant les résultats remarquables obtenus l’an dernier par le Comité mixte Vietnam-Chine sur la frontière terrestre, les deux parties ont prévu notamment de construire des quais sur des rivières et ruisseaux traversant la frontière, et de consolider les bornes frontières.

Vietnamiens et Chinois ont également convenu de moderniser des portes frontalières ou encore accélérer les constructions routières à la frontière commune, gérer les travailleurs frontaliers, contrôler efficacement, prévenir et lutter contre la criminalité tranfrontalière.

Les deux parties ont encore entendu accélérer la mise en œuvre de l’Accord de coopération sur la protection et l’exploitation des ressources touristiques dans les environs de la chute d’eau de Ban Giôc/Detian, et de l’Accord sur la libre navigation à l’estuaire de la rivière Bac Luân/Beilun.

Le Comité mixte Vietnam-Chine sur la frontière terrestre devra se retrouver pour sa 8e réunion au Vietnam au cours de cette année.

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam

Hai Phong, la ville des flamboyants Hai Phong est une ville portuaire du Nord et la troisième agglomération du pays après Hô Chi Minh-Ville et Hanoï. Depuis longtemps, elle est surnommée la «Ville des flamboyants».