17/11/2016 07:56
Le 16 novembre, le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a célébré le 34e anniversaire de la Journée des enseignants du Vietnam (20 novembre 1982). Nguyên Thành Phong, président du Comité populaire municipal ; Lê Hông Son, directeur du Service municipal de l'éducation et de la formation ; ainsi que plus de 300 délégués représentant les plus de 80.000 enseignants de la ville étaient présents.
>>Le chef de l’État honore les enseignants méritants
>>Hô Chi Minh-Ville célèbre 30 années de la Journée des enseignants

Remise du drapeau d’émulation du ministère de l’Éducation et de la Formation à des collectifs d’enseignants.

Lors de la célébration, Lê Hông Son a rappelé les belles traditions du secteur de l'éducation, les contributions des générations successives d'enseignants à la formation de citoyens intellectuels.

À cette occasion, il a également demandé aux enseignants de continuer de surmonter les difficultés et les lacunes de ce secteur, ainsi que de s’efforcer d’innover dans la mise en œuvre des politiques de l'État et, plus particulièrement, du secteur de l'éducation. Il s’agit de la réforme radicale et globale de l'éducation.

Appréciant les efforts des enseignants de la ville lors de ces derniers temps, Nguyên Thành Phong a souligné : «La Résolution du Xe Congrès de l’organisation du Parti communiste de la ville pour le mandat 2015-2020 dispose qu'en 2020, le système d'éducation et de formation de la ville sera normalisé, modernisé, socialisé, démocratisé et intégré à l'éducation avancée de la région et du monde, tout en conservant son identité nationale... Hô Chi Minh-Ville sera édifiée en tant que ville de l’étude, de centre éducatif et de formation de haute qualité du pays et de l'Asie du Sud-Est».

Pour atteindre cet objectif, M. Phong a exigé du secteur de l'éducation qu'il achève rapidement un plan général de développement de l'éducation et de la formation de la ville pour 2030, et qu'il mette en place des mesures spécifiques pour améliorer les performances des gestionnaires et des enseignants. Il s’agit plus particulièrement de renouveler la formation des cadres et des enseignants afin qu’ils disposent des compétences pratiques pour répondre aux besoins réels, à un niveau proche de l'éducation des pays avancés de la région et du monde.

En outre, le secteur éducatif doit également recommander aux autorités locales des adaptations concernant les politiques privilégiées destinées à faciliter l’activité des enseignants, la formation du personnel, l’attrait des meilleurs étudiants en pédagogie, et, enfin, à assurer la qualité de vie des enseignants.

À cette occasion, 383 collectifs et individus ont été honorés, dont 8 collectifs, du drapeau d’émulation du ministère de l'Éducation et de la Formation, 151 collectifs, d’un satisfecit du Comité populaire municipal, et 80 éducateurs, du Service municipal de l’éducation et de la formation. Enfin, le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a également remis 10 milliards de dôngs au secteur de l'éducation pour améliorer ses infrastructures.
 
Texte et photo : Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Ngoc Lan, le somptueux hôtel pour se dire «oui» Outre ses services de qualité, l’hôtel Ngoc Lan à Hô Chi Minh-Ville est une adresse prisée par les jeunes couples dans la mégapole du Sud pour célébrer leur mariage.