09/06/2017 18:44
>>Philippines : le président invite les rebelles musulmans à lutter contre l’EI

La santé de 200.000 personnes déplacées est menacées, après l'attaque terroriste contre une ville du Sud des Philippines, a averti vendredi 9 juin le (Comité internationale de la Croix-Rouge (CICR). L'arrivée de la saison des pluies pourrait aggraver la situation, a averti le CICR qui a déjà observé une nette augmentation des cas de diarrhée, de maladies respiratoires et autres problèmes de santé. "La situation sanitaire n'est pas encore critique mais nous craignons qu'elle ne s'aggrave dans les jours qui viennent avec les déplacements prolongés", a expliqué Jose Amigo, coordinateur du CICR pour les Philippines. D'après le gouvernement, environ 240.000 personnes ont été déplacées par les combats éclatés le 23 mai.


APS/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam