13/11/2016 09:47
Pham Thi Huê, 20 ans, a réussi une sacrée performance en remportant deux médailles d’or lors des 5es Jeux asiatiques de plage disputés récemment à Dà Nang (Centre). Deux victoires coup sur coup qui ont changé la vie de cette jeune spécialiste du trail.
>>Jeux asiatiques de plage, une performance en trompe-l’œil
>>Clôture des 5es Jeux asiatiques de plage ABG 5 à Dà Nang
>>ABG 5 : le Vietnam conserve sa première place

Pham Thi Huê, pieds nus, sur le 10.000 m femmes des SEA Games 28 disputés en 2015 à Singapour.
Photo : PN/CVN

L’année 2016 marque un tournant important dans la vie de la coureuse de fond Pham Thi Huê. La jeune femme est en effet convoquée en sélection nationale d’athlétisme pour prendre part aux 5es Jeux asiatiques de plage (ABG 5). Le résultat va bien au-delà des espérances, avec deux médailles du plus beau métal (individuel et par équipes). Pour la première fois, elle monte sur la plus haute marche du podium d’une compétition internationale officielle.

Une exposition médiatique

La victoire de Pham Thi Huê lors des ABG 5 lui ouvre de nouvelles portes, avec à la clé une prime de plus de 185 millions de dôngs et une nette progression de ses revenus. En effet, outre la prime du secteur sportif de 110 millions de dôngs pour ses deux titres, c’est avec fierté et délectation qu’elle reçoit le satisfecit de la province de Quang Ninh, sa terre natale, auréolé là aussi d’une prime de 75 millions de dôngs.

«Je suis très heureuse. Les primes me permettront d’aider ma famille à joindre les deux bouts. Ces médailles d’or sont un moteur très important pour moi en vue des compétitions dans l’avenir», confie-t-elle, visiblement émue. Et comme d’habitude, elle a envoyé la majeure partie de sa prime à ses parents, ne s’octroyant qu’un petit pécule pour elle-même pour pourvoir financer ses études à l’Université de l’éducation physique et des sports de Bac Ninh (Nord).

Pham Thi Huê (centre) est la seule athlète vietnamienne à être rentrée des ABG 5 avec deux médailles d’or autour du cou. Photo : PN/CVN

L’athlète revient sur ses rêves et espoirs. «Je souhaite devenir coach d’athlétisme, s’exclame-t-elle. Maintenant, je m’entraîne d’arrache-pied en vue des prochains Championnats du Vietnam et d’Asie du Sud-Est. Je ferai le maximum pour obtenir les meilleurs résultats possibles».

Née dans une famille paysanne pauvre de la commune de Tân Binh, district de Dâm Hà, Pham Thi Huê fait connaissance avec l’athlétisme en 2010 seulement, au lycée. Invitée à courir sous le maillot de l’équipe de son district natal dans le cadre du Festival des spartakiades, son talent éclate au grand jour, suite à quoi elle intègre la sélection de la province de Quang Ninh. Gravissant rapidement les échelons, où elle remporte plusieurs médailles d’or lors des marathons et tournois d’athlétisme juniors, les «scouts» (les experts de la cellule détection des jeunes talents, ndlr) du pays voient en elle un diamant brut. C’est ainsi qu’elle rejoint la sélection nationale d’athlétisme.

S’entraîner sans relâche

Les 28es Jeux sportifs d’Asie du Sud-Est, qui se sont déroulés en juin 2015 à Singapour, vont lui offrir l’opportunité de prouver sa valeur dans une compétition internationale. Elle décroche la médaille d’argent sur le 10.000 m dames, ce qui donne beaucoup d’émotions à ses supporters. Pourtant, cette médaille suscite bien des interrogations, certains lui reprochant de ne pas s’être «arrachée» pour l’emporter. Mais ces mêmes «observateurs» ne savent sans doute pas que, pour atteindre ce résultat, Pham Thi Huê s’est entraînée pendant deux mois comme un forçat sur la plage. Chaque jour, elle courait de longs kilomètres, ce qui a sans doute puisé dans ses réserves avant d’entamer la compétition.

«L’entraînement sur la plage était très éprouvant. La température était très élevée et le soleil cognait si fort !», se souvient-elle. Mais cela ne l’empêche pas de continuer à bien s’entraîner, sans relâche, pour s’améliorer. Parce qu’elle veut faire quelque chose de significatif pour son pays. Parce qu’elle est bien décidée à ne pas se reposer sur ses lauriers. Parce qu’elle sait bien que d’autres montagnes, plus élevées encore, restent à gravir pour tutoyer les sommets de sa discipline.


Fiche de Pham Thi Huê

Nom et prénom : Pham Thi Huê
Née en 1996 à Quang Ninh
Évolue au sein de l’équipe d’athlétisme de Quang Ninh depuis 2012, et a été convoquée en sélection nationale en 2015.

Palmarès :
-  Six médailles d’or, deux d’argent et une de bronze au tournoi d’athlétisme
national junior en 2013 (marathon et courses de fond).
-  Médaillée d’or au marathon du journal Tiên Phong (Avant-garde) en 2014
-  Médaillée d’argent du 10.000 m femmes des SEA Games 28 disputés à Singapour en 2015.
-  Deux médailles d’or aux ABG 5, organisés à Dà Nang.
-  Premier prix du tournoi du quotidien Hà Nôi Moi (Hanoï Nouveau).
 
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Diên Biên se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia La province de Diên Biên (Nord) se prépare pour la fête des fleurs de bauhinia qui doit avoir lieu du 11 au 14 mars 2017.