04/01/2017 23:03
L’année 2017 ouvre une nouvelle période pour les activités économiques du Vietnam avec de nombreuses opportunités offertes par les accords de libre-échange convenus avec l’Union économique Asie-Europe, le Japon, la République de Corée…, a indiqué le Pr-Dr Pham Tât Thang, du ministère de l’Industrie et du Commerce.
>>Les États-Unis restent le premier marché d'exportation du Vietnam
>>Les exportations vietnamiennes en nette hausse en 2016
>>Vietnam : intégration réussie à l’OMC

Fin novembre 2016, le commerce extérieur s'est élevé à plus de 316,9 milliards de dollars.
Photo : Thanh Vu/VNA/CVN

Les exportations nationales sont estimées croître de plus de 10% durant la période 2016-2020, et de 10% en moyenne annuelle pour celle de 2021-2030.

Selon Pham Tât Thang, afin d'exploiter au mieux les avantages que présentent les accords de libre-échange, les entreprises d’export doivent posséder tous certificats d’origine (C/O) nécessaires.

Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, les exportations nationales de 2016 sont estimées avoir atteint 178 milliards de dollars, et les importations, 176 milliards.

Fin novembre, le commerce extérieur s'élevait à plus de 316,9 milliards de dollars (+5,8% sur un an), dont plus de 159,94 milliards d’exportations et 156,96 milliards d’importations, pour une balance du commerce bénéficiaire de 2,98 milliards de dollars.

Les téléphones et accessoires sont en tête des produits exportés avec 31,6 milliards de dollars, suivis par le textile et l'habillement (21,56 milliards), les ordinateurs, les produits électroniques et leurs composants (16,68 milliards), les produits agricoles (près de 11,36 milliards), et les produits aquatiques (6,4 milliards).

Hausse des exportations de fruits et légumes

Selon l’Association des fruits et légumes du Vietnam, les exportations nationales de ces produits sont estimées à plus de 2,4 milliards de dollars, soit une croissance de plus de 30% en un an.

L'année dernière toujours, le Vietnam a satisfait les critères techniques de l’Australie, de Taïwan (Chine), de Thaïlande et du Pérou pour l'autorisation d'export de mangue fraîche, de fruit du dragon, de litchi, de longane et de noix de cajou.

Le Japon, les États-Unis, l’Europe ont autorisé en 2016, pour la première fois, l’importation du pitaya (ou fruit du dragon à chair rouge) du Vietnam et continueront d’importer cette année ces fruits vietnamiens.

Les organes de gestion publics, les associations et les exportateurs prendront des mesures de moyen et de long terme afin de promouvoir et d'assurer la stabilité de leurs exportations de produits agricoles et aquatiques.
 
VNA/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

Île de Ly Son, paradis touristique maritime en devenir Ly Son qui est aussi connu sous un autre nom «Cu Lao Re» est une île d’avant-poste rattachée à la province centrale de Quang Ngai. Riche de vestiges historiques et de paysages magnifiques, cette petite île a tous les atouts pour développer son tourisme maritime.