04/05/2017 16:20
Une vaste tempête de sable frappait jeudi 4 mai Pékin et le Nord-Ouest de la Chine, un phénomène saisonnier aggravé par la désertification qui a provoqué l'annulation d'une cinquantaine de vols et une forte détérioration de la qualité de l'air.
>>Accord de Paris sur le climat : Trump prendra position d'ici à mai
>>Pollution en Chine : les bureaux de la météo interdits d'alerte

Le quartier des affaires de Pékin plongé dans un épais brouillard provoqué par une tempête de sable, le 4 mai. Photo : AFP/VNA/CVN

La capitale chinoise se trouvait plongée dans un épais brouillard de couleur grège et nombre de résidents qui s'aventuraient à l'extérieur portaient des masques respiratoires ou des foulards pour se protéger le visage.

Au moins 48 vols ont été annulés, dont six sur des routes internationales reliant la Chine à d'autres destinations en Asie ou à la Russie, selon le site internet de l'aéroport de Pékin.

De telles tempêtes de sables surviennent régulièrement au printemps, quand de violents vents venus du nord et traversant le désert de Gobi soufflent sur Pékin et ses alentours. La visibilité à Pékin était réduite à 1 kilomètre jeudi matin 4 mai, ont indiqué des médias d'État. La densité de particules nocives de taille supérieure à 10 microns de diamètre (PM 10) avoisinait 900 microgrammes/m3, selon le site de référence de mesure de la qualité de l'air aqicn.org, soit près de vingt fois le niveau maximal recommandé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour une exposition de 24 heures.

Les autorités municipales ont appelé la partie de la population la plus sujette aux troubles respiratoires --jeunes enfants et personnes âgées-- à ne pas sortir.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam

Hai Phong, la ville des flamboyants Hai Phong est une ville portuaire du Nord et la troisième agglomération du pays après Hô Chi Minh-Ville et Hanoï. Depuis longtemps, elle est surnommée la «Ville des flamboyants».