17/06/2017 20:54
Le Comité populaire de la ville de Cân Tho dans le delta du Mékong, en coordination avec l’Organisation allemande de coopération internationale (GIZ), a tenu, le 15 juin, un colloque afin de partager des expériences dans la gestion et le traitement des eaux usées.
>>Vietnam - Allemagne : fin des négociations de la coopération au développement
>>Connecter les entreprises vietnamiennes et allemandes à l’ère du numérique
>>Coopération avec l’Allemagne dans la formation de personnel sanitaire


Colloque de partager des expériences dans la gestion et le traitement des eaux usées, le 15 juin à Cân Tho.
Photo : Thanh Sang/VNA/CVN

Y ont participé des représentants du Service de la construction de sept provinces et villes que sont Cân Tho, Trà Vinh, An Giang, Soc Trang (au Sud), Khanh Hoà, Binh Dinh, Quang Ngai (au Centre).

Selon les représentants des provinces d’An Giang, de Binh Dinh, de Soc Trang et de Quang Ngai, leur localité devait faire face à de nombreux défis dans le drainage des eaux usées dans les villes, les zones industrielles, les villages de métier, etc. En particulier, il manque selon eux des technologies de traitement des eaux usées, de construction d’un système d’évacuation de celles-ci, etc.

Trinh Nam Trung, vice-directeur du Service de la construction de la province d’An Giang, a souligné qu’afin d’obtenir de bons résultats dans le drainage et le traitement des eaux usées, les localités devront planifier le développement socio-économique, les nouvelles agglomérations, l’industrie des services, les infrastructures, le drainage des eaux usées, etc. En particulier, elles devront élaborer des programmes et projets d’évacuation et de traitement des eaux usées.

Selon Nguyên Kim Hoàng, chargée des infrastructures techniques au Service de construction de la province de Cân Tho, les localités devront élaborer des stratégies d’amélioration du système de traitement et d’évacuation des eaux usées conformes à leur situation socio-économique, sensibiliser leur population à la protection de l’environnement, choisir un modèle d'investissement efficace, etc.

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.