10/06/2017 21:06
La 3e session de la XIVe législature de l’Assemblée nationale (AN) a lieu actuellement à Hanoï. Les députés ont traité des questions importantes pour le développement socio-économique du pays. Les discussions sur la croissance du PIB de 2017 et la sécurité sanitaire des aliments ont attiré l'attention des électeurs.
>>Assemblée nationale : la sécurité sanitaire des aliments au menu des débats
>>L'AN donne son avis sur le projet d'aéroport international de Long Thành
>>Le gouvernement appelle à œuvrer pour atteindre les objectifs socio-économiques
>>Assemblée nationale : plus de 3.280 suggestions envoyées aux députés

La 3e session de l'AN (XIVe législature) a lieu du 22 mai au 21 juin. 
Photo : Bùi Phuong/CVN

Les rapports du gouvernement sur les évaluations complémentaires des acquis socio-économiques en 2016, de la mise en œuvre du plan de développement socio-économique et du budget de l’État lors des premiers mois de 2017 ont été présentés lors de la séance d'ouverture de l'AN, le 22 mai, et ont ensuite été traités lors de plusieurs séances de travail de cette 3e session de l’AN. Les discussions sur la situation de développement économique de 2017 ont attiré l'attention des économistes.

Une croissance de 6,7%, difficile mais faisable

Parlant de la détermination du gouvernement à atteindre 6,7% de croissance du PIB pour cette année, plusieurs économistes de Hô Chi Minh-Ville ont estimé que ce sera difficile. Mais, selon eux, grâce aux mesures concrètes et drastiques, et à une ferme direction du gouvernement, «cet objectif est faisable».

«Durant les quatre premiers mois de l’année, la croissance n’a été que de 6,21%. Pour atteindre 6,7% pour toute l’année, le pays devra atteindre un taux de plus de 7% par mois lors des huit mois qui restent. Un vrai défi. Cependant, avec la grande détermination du gouvernement, cet objectif peut être atteint si l'investissement public et la croissance du crédit sont renforcés», analyse le Docteur Dinh Thê Hiên, directeur de l'Institut de recherche appliquée en informatique et en économie de Hô Chi Minh-Ville.


Pour accélérer la croissance du PIB, le gouvernement doit développer davantage l'économie privée. Photo : Dang Lam/VNA/CVN 

Selon l’économiste Vu Thành Tu Anh, domicilé à Hô Chi Minh-Ville, pour atteindre 6,7%, dans le développement du secteur privé et le soutien des PME, le gouvernement doit prendre des politiques et mesures plus efficaces pour créer un environnement des affaires plus transparent et raccourcir la durée des formalités administratives pour les entreprises.

À Hanoï, selon les évaluations des retraités interrogés, la situation socio-économique des premiers mois est encore difficile. Ils évoquent le fait que, dans les secteurs de l’agriculture et de l’élevage, plus les récoltes sont abondantes, plus les prix baissent. «J’espère que l’AN demandera au gouvernement et aux ministères de prendre des mesures convenables pour mettre fin à cette situation», propose Nguyên Thi Kim Liên, enseignante retraitée domiciliée dans l’arrondissement de Câu Giây.

La sécurité sanitaire des aliments,
une question d'actualité


En regardant la séance de discussion de l'AN du 5 juin sur la sécurité sanitaire des aliments, retransmise en direct sur la Radio et la Télévision nationales, Nguyên Thuy Liêu, domiciliée dans le district de Soc Son à Hanoï, s’inquiète des infractions en matière de sécurité sanitaire des aliments, notamment d'un cas récent d’intoxication alcoolique. «Comme l’a déclaré le député Duong Minh Anh, je propose augmenter les amendes en cas de production et de commerce d'alcool d’origine douteuse», indique Mme Liêu.

Les électeurs et députés veulent que le gouvernement renforcera les activités d'inspection sur la sécurité sanitaire des aliments. Photo : Hô Câu/VNA/CVN   

À Dà Nang (Centre), Nguyên Huu Duc, domicilié dans l’arrondissement de Hai Châu, a particulièrement salué la décision de l'AN d'avoir consacré une journée entière à discuter de la mise en œuvre des politiques sur la sécurité sanitaire des aliments. «Je suis tout à fait d'accord avec les avis de députés de demander aux organismes compétents d'être plus sévères dans la sanction des infractions en matière de sécurité et d'hygiène alimentaires», affirme-t-il.

Quant à elle, Nguyên Thi Thanh Tâm, employée de la sarl de confection Fashion Garment dans la province de Dông Nai (Sud), veut que la Loi sur la sécurité sanitaire des aliments soit modifiée au niveau des sanctions. Elle espère en outre que l'AN continue d'inscrire la question de la mise en œuvre des politiques sur la sécurité sanitaire des repas des travailleurs dans les entreprises à son programme de supervision de 2018, en tant que point majeur.

Bùi Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam

Des promotions baptisées Saigontourist célébrera le 1er août ses 42 ans (1975-2017). L’occasion pour les hôtels, zones touristiques, restaurants et agences relevant de l’incontournable voyagiste de proposer une ribambelle d’offres alléchantes. Venez en profiter !