30/10/2016 16:03

Le président colombien Juan Manuel Santos a inauguré samedi 29 octobre le 25e Sommet ibéro-américain dans la ville portuaire de Carthagène des Indes (Nord). Dirigeants et représentants originaires de 22 pays (Espagne, Portugal et pays d'Amérique latine) se sont rassemblés pour discuter d'éducation, de jeunesse et d'entrepreneuriat, autant de thèmes fixés par le pays hôte. Lors de son discours inaugural, le président Santos a également abordé l'actuel processus de paix entre son gouvernement et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), indiquant que cela aura un impact sur la vie des jeunes Colombiens et les générations futures. Le processus de paix a connu un coup d'arrêt début d'octobre, après que les Colombiens ont rejeté de peu par référendum l'accord de paix signé entre les deux parties, les renvoyant à la table des négociations. "Mon objectif était et est toujours de transformer ce résultat surprenant en une grande opportunité", a déclaré M. Santos, faisant référence au référendum du 2 octobre. Il a également proposé plusieurs mesures en faveur des jeunes, telles que des bourses d'étude à l'université et des programmes d'aide à l'emploi.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines