08/03/2017 16:52
Les délégués ont discuté des mesures pour ​intensifier la coopération entre les pays dépourvus de littoral et ceux de transit en vue de la mise en œuvre de l'Agenda 2030 pour le développement durable, et du rôle des communications pour les pays sans façade maritime ​afin ​d'atteindre les Objectifs de développement durable (ODD), dans le cadre d'une conférence onusienne organisée du 7 au 9 mars, à Hanoï.
>>L’ONU apprécie l’aide du Vietnam aux pays sans littoral
>>Renforcement de la coopération internationale pour aider les pays sans littoral
>>Conférence sur le renforcement de la facilitation du transit et du commerce

Conférence de haut niveau des Nations unies pour l'Asie et l'Europe sur le renforcement de la coopération et de la facilitation du transit, du commerce et la réalisation de l'Agenda 2030 pour le développement durable, à Hanoï. 
Photo : Nguyên Khang/VNA/CVN

Lors de la conférence de haut niveau des Nations unies pour l'Asie et l'Europe sur le renforcement de la coopération et de la facilitation du transit, du commerce et la réalisation de l'Agenda 2030 pour le développement durable, Macharia Kamau, envoyé spécial sur le climat, a souligné les changements réels pour maintenir une vie heureuse sur la planète, face aux risques de changement climatique et aux difficultés rencontrées dans la protection de la biodiversité. Il est nécessaire pour les pays sans littoral d'accélérer les progrès des sciences et des technologies, et de renforcer la coopération dans les infrastructures de transport et de communication.

Nguyên Lê Thuy, une responsable du ministère vietnamien du Plan et de l'Investissement, a précisé que le Vietnam poursuivait son objectif de réduction de la pauvreté, dont le taux était de 4% en 2015 contre 14,2% en 2010. Le pays doit faire face à des questions brûlantes comme la réduction des aides publiques au développement, le changement climatique, l'appauvrissement des ressources naturelles, la pollution de l'environnement... Le Vietnam se prépare à mettre en œuvre les Objectifs de développement durable, accélère la formation de personnel, l'application des sciences et des technologies...

Selon l'ambassadeur Michael B. Christides, secrétaire général de l'Organisation pour la coopération économique de la Mer Noire (BSEC), les pays doivent bien reconnaître l'importance des activités de transport et de communication comme de la facilitation du commerce afin d'approfondir la coopération entre les régions, et même entre les continents, dont l'Asie et l'Europe. Il a cité les projets en cours de la BSEC visant à établir un réseau de routes nationales dans cette région afin de relier les capitales des pays. La BSEC accélère un autre projet portant les lignes maritimes.

Mircea Ciopraga, secrétaire général du secrétariat permanent de la Conférence intergouvernementale du corridor de transport entre l'Europe, le Caucase et l'Asie (TRACECA), a appelé le secteur privé à s'engager dans une telle coopération, tout en insistant sur l'efficacité du partenariat public-privé. Il a proposé l'application des accords internationaux pour faciliter les communications du monde.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Mois du tourisme d’An Giang 2017 Rencontre avec le chef Martin Yan, festival de course de bœufs, festival de Ba Chua Xu à Châu Dôc… font partie de la série d'événements de la Semaine de la culture gastronomique et touristique d’An Giang, qui s’inscrit dans le cadre du Mois du tourisme d’An Giang.