08/05/2017 18:15
François de Rugy, soutien écologiste d'Emmanuel Macron, a indiqué lundi 8 mai qu'une décision serait prise "avant la fin de l'année" sur le projet controversé d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).
>>Sarkozy félicite Macron "pour cette belle élection"
>>Bonne chance, Monsieur Emmanuel Macron, président des Français !

Le député de Loire-Atlantique, François de Rugy, le 22 janvier à Nantes.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le député de Loire-Atlantique, ex-candidat écologiste à la primaire socialiste élargie, a affirmé sur Public Sénat/Sud Radio qu'il "y aura une décision de prise avant la fin de l'année et qui sera mise en œuvre. On veut sortir de la politique de l'enlisement permanent ou de toujours, du pourrissement des situations".

M. de Rugy a rappelé qu'Emmanuel Macron, élu président dimanche, avait "dit qu'il demanderait au gouvernement qu'il va nommer, de nommer un médiateur qui aura 6 mois pour faire un rapport". Ce rapport "comparera les avantages et les inconvénients du projet qui est aujourd'hui en situation d'enlisement total", a-t-il ajouté.

Déclaré d'utilité publique en février 2008, le transfert de l'actuel aéroport nantais à une vingtaine de kilomètres plus au nord, à Notre-Dame-des-Landes, est au point mort depuis plusieurs années, en raison d'une forte opposition juridique doublée d'une occupation sur le terrain.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.