14/10/2016 15:23
Vingt-et-une lycéennes de Chibok, enlevées par Boko Haram il y a plus de deux ans, ont été libérées par leurs ravisseurs le 13 octobre après des négociations entre le gouvernement et le groupe jihadiste nigérian facilitées par la Suisse et le Comité international de la Croix-Rouge.
>>Niger : 22 militaires tués dans une attaque jihadiste contre un camp de réfugiés
>>Nigéria : l'UNICEF double ses besoins face à l'ampleur de la crise

Une des 21 lycéennes de Chibok libérées et le vice-président nigérian Yemi Osinbajo dans les bureaux de ce dernier à Abuja, le 13 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Qualifiant cette libération "d'importante", les autorités espèrent que cette nouvelle étape aidera à retrouver les 197 autres jeunes filles toujours entre les mains de Boko Haram depuis avril 2014.

"Ce n'est qu'une première étape, et nous pensons que cela nous conduira à libération de toutes les filles", a déclaré le ministre de l'Information, Lai Mohammed à Abuja.

"Cela ne veut pas dire que nous mettons fin aux opérations militaires, mais cela pourrait être une autre manière de conduire les contre-offensive dans cette guerre contre la terreur", a-t-il ajouté, alors que l'armée nigériane n'a toujours fait aucune déclaration publique.

La présidence a affirmé dans un communiqué que cette libération avait eu lieu après des négociations entre Boko Haram et le gouvernement nigérian, facilitées par le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) et le gouvernement suisse.

"À la demande du gouvernement nigérian, la Suisse a facilité les contacts entre les autorités et les intermédiaires de Boko Haram (...). La Suisse s'y est engagée sur des bases humanitaires", a déclaré Pierre-Alain Eltschinger, porte-parole du département fédéral suisse des Affaires étrangères.

Les lycéennes ont été échangées contre quatre combattants de Boko Haram dans la ville de Banki, à la frontière du Cameroun, selon des sources locales.

 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le dernier écrivain public de la poste centrale de HCM-Ville

Rendez-vous au 13e Festival des fruits du Sud Le 13e Festival des fruits du Sud aura lieu du 1er au 30 août dans la zone touristique et culturelle de Suôi Tiên, au 120 rue Xa Lô Ha Nôi, dans le 9e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville. Tel est l'annonce de La Quôc Khanh, directeur adjoint du Service municipal du tourisme, lors d’une conférence de presse tenue le 25 mai à Hô Chi Minh-Ville.