16/05/2017 18:00
Lundi 15 mai, la police judiciaire de la province de Nghê An (Centre) a placé en détention provisoire Hoàng Duc Binh, né le 10 février 1983 et domicilié dans la commune de Hung Trung du district de Hung Nguyên, province de Nghê An.
>>Vo Kim Cu permis de quitter l’Assemblée nationale
>>Un ministre inspecte les ouvrages de protection environnementale de Formosa
>>Affaire Formosa : plusieurs hauts officiels sanctionnés

Le 13 mai, le Parquet populaire de Nghê An avait lancé un mandat d'arrêt à l'encontre de Hoàng Duc Binh. Photo : Phap Luat HCM/CVN

Hoàng Duc Binh a été interpellée pour avoir résisté à des fonctionnaires dans l'exercice de leurs fonctions, abusant des droits de liberté démocratique et portant atteinte aux intérêts de l'État et aux droits et intérêts légitimes des organisations et des citoyens, sur le fondement des Articles 257 et 258 du Code pénal de la République socialiste du Vietnam.

Deux jours plus tôt, le 13 mai, le Parquet populaire de Nghê An avait lancé un mandat d'arrêt à l'encontre de Hoàng Duc Binh.

Selon les organes compétents de Nghê An, durant son séjour à Hô Chi Minh-Ville où il travaillait, Hoàng Duc Binh a participé à certaines organisations, groupes et associations politiques d'opposition comme "NoU Sai Gon", et "Mouvement des travailleurs vietnamiens".

Le 25 décembre 2015, Hoàng Duc Binh a distribué des prospectus pour appeler au "Syndicat indépendant". Il avait alors été arrêté et placé en garde à vue pendant 24 heures, avant d'être sanctionné d'une amende de 24 millions de dôngs pour infraction à la réglementation sur l'édition, l'émission et le recel de documents non autorisés. Il s'est ensuite enfui à Nghê An sans régler son amende.

À Nghê An, Hoàng Duc Binh a utilisé Facebook pour diffuser des informations et des documents diffamant le régime et encourageant le pluralisme et le multipartisme. En tant que vice-président du soit-disant "Mouvement des travailleurs vietnamiens", Hoàng Duc Binh a créé l'"Association des pêcheurs du Centre" en vue d'entraîner les pêcheurs du Centre et de les inciter à participer à des manifestations illégales sous le prétexe de lutter contre l'incident écologique maritime survenu dans la région l'an dernier.

À la nouvelle de l'arrestation de Hoàng Duc Binh, le prêtre Nguyên Dinh Thuc a appelé et incité les paroissiens à se rassembler pour demander sa libération. Répondant à l'appel de Nguyên Dinh Thuc, les paroissiens ont afflué à Diên Châu, causant un embouteillage de 5 heures sur la Nationale 1A. Certains d'entre eux ont bloqué illégalement quatre cadres qui appelaient la population à mettre fin à leurs troubles de l'ordre public.
L'acte de mobiliser la population pour troubler l'ordre public en causant des embouteillages, et celui d'obstruction de cadres dans l'exécution d'une mission légitime, sont contraires à la loi et passibles de sanctions.
Le 2 avril, Hoàng Duc Binh et Bach Hông Quyên (de la province de Hà Nam) ont incité la population de la paroisse de Trung Nghia, commune de Thach Bang, district de Lôc Hà de la province de Hà Tinh (Centre), à attaquer une patrouille de police de Lôc Hà et des policiers de Thach Bang, faisant un blessé. Ils ont également détruit des biens au domicile du policier en chef de la commune de Thach Bang et troublé l'ordre public au sein de la Police communale et du Comité populaire du district de Lôc Hà.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le premier musée privé sur la photographie au Vietnam