17/10/2016 11:55
Située au sud est du delta du Fleuve Rouge, la province de Nam Dinh est le berceau de bien de sites historiques et traditions ancestrales.

>>Fête de l'ouverture des sceaux du temple Trân à Nam Dinh
>>Le culte de la Déesse-Mère des Vietnamiens s'expose à Nam Dinh

La pogode de Cô Lê parmi 4.000 lieux chargés d'histoire de Nam Dinh.
Photo : Net/CVN


Les croyances, les festivités, les spécialités culinaires, les villages d'artisanat et les sites historiques de la province sont de véritables trésors culturels.

Située à 100 km de Hanoi, la province de Nam Dinh abrite 4.000 lieux chargés d'histoire comme le sanctuaire de Day, les pagodes de Cô Lê, Keo Hành Thiên, Luong, le pont Ngoi ou la tour au drapeau. Elle est également la terre natale de nombreuses personnalités : les rois Trân, les premiers lauréats des concours mandarinaux Nguyên Hiên, Lương Thê Vinh, les poètes Tu Xuong, Nguyên Binh et l’ancien secrétaire général du Parti communiste vietnamien Truong Chinh.

Ses 70 villages d’artisanat proposent aussi un savoir-faire exceptionnel (sculpture, laque, dinanderie, vannerie ou culture du bonsaï). Dô Vu Loi, de l’Institut national de l’architecture : «Riche de milliers d'années d'existence, la province de Nam Dinh bénéficie d'un patrimoine culturel et spirituel très varié. Elle abrite de nombreux ouvrages datant des dynasties Ly, Trân et Lê qui ont une valeur historique et spirituelle inestimable».

Nguyên Công Khuong, un responsable du Service provincial de la culture, des sports et du tourisme explique : «Nam Dinh est la terre ancestrale des Trân. La province veille à préserver ses sites historiques et à faire perdurer ses traditions comme les fêtes printanières, les marionnettes sur eau, la fête de la capture des canards».

Nam Dinh possède 72km de côte avec de magnifiques plages comme celles de Thinh Long dans le district de Hai Hâu et Quât Lâm dans le district de Giao Thuy. Le parc national de Xuân Thuy accueille plusieurs de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs. Nguyên Phuc Hôi, son directeur adjoint: «Le parc national de Xuân Thuy est une réserve de biosphère formidable. On y trouve des mangroves, des marais et des dunes de sable. Il conserve l’écosystème typique des estuaires».

Nam Dinh a aussi développé un tourisme vert. Les touristes peuvent découvrir les ponts couverts de tuiles construits il y a des siècles, contempler des rizières à perte de vue, admirer d'anciennes maisons communales et écouter les cloches sonner derrière les haies de bambou protégeant les villages.

Nam Dinh, c'est aussi le pays de la gastronomie : du Pho, des raviolis du village de Kênh, des gâteaux de ramies (une sorte d'ortie) de Mme Thi, des nougats à la cacahuète de Siu Châu, du riz parfumé de Xuân Dài ou encore du hachis de porc fermenté de Giao Thuy.

 

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Tourisme : la qualité du personnel progresse Cette année, le Vietnam a enregistré 10 millions de touristes étrangers, soit une hausse de 25% par rapport à l’an dernier. Record absolu. Cela étant dit, la formation du personnel doit encore s’améliorer afin de satisfaire tous cet afflux de voyageurs, même s’il y a du mieux.