14/10/2016 15:21
La Coupe du monde 2026 se jouera-t-elle à 40 ou 48 équipes contre 32 actuellement ? La FIFA prendra la décision en janvier 2017 alors que son président Gianni Infantino a rappelé le 13 octobre qu'il était favorable à une formule à 48 équipes.
>>L'Allemagne bat l'Irlande du Nord sans forcer son talent
>>Pas d'Euro pour les Bleuets, comme d'habitude
>>Mondial-2018/Qualifs : la Belgique expéditive, Benteke coule Gibraltar

Le président de la FIFA, Gianni Infantino. Photo : AFP/VNA/CVN

"Nous avons eu une discussion positive mais nous n'avons pas procédé à un vote. La décision sera prise en janvier", a déclaré Gianni Infantino le 13 octobre, après la première des deux journées de réunion du gouvernement du foot mondial.

Infantino avait confirmé la semaine dernière dans un entretien qu'il était favorable à un passage du format actuel à 32 équipes à un format élargi à 48 équipes à partir de l'édition 2026.

"Il reste encore du travail d'analyse et les confédérations veulent aussi savoir combien de leurs équipes seront qualifiées", a ajouté Infantino. "Jusqu'à cette date tout est encore possible, 32 équipes, 40 ou 48 mais nous nous concentrons sur un format à 48 équipes".

Cette décision très attendue sera prise lors de la prochaine réunion du Conseil de la FIFA en janvier 2017, dont les dates doivent être fixées le 14 octobre.

Selon le nouveau format prôné par Infantino, les 16 sélections victorieuses de leur groupe d'éliminatoires seraient directement qualifiées pour le Mondial. 32 équipes viendraient sur les lieux de la Coupe du monde pour y disputer un barrage. Sans savoir, donc, si elles se déplacent pour un seul jour de compétition ou un mois, si elles ont la chance de faire partie des 16 survivants qui rejoignent les premiers qualifiés...
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.