09/10/2016 14:58
L'Allemagne a surclassé son rival tchèque et l'Angleterre a démarré l'après-Allardyce par une victoire, samedi 8 octobre lors de qualifications au Mondial-2018 où Lewandowski a vu triple pour la Pologne vainqueur du Danemark.
>>Mondial-2018/Qualifs : les Bleus chassent les fantômes et se relancent
>>Bleus : Mangala forfait, Kimpembe promu

Toni Kroos (centre) auteur du 2e but de l'Allemagne face à la République tchèque en qualifications pour le Mondial, le 8 octobre à Hambourg.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les champions du monde allemands ont balayé 3-0 leur principal concurrent pour la première place, la République tchèque, avec un but de Kroos et un nouveau doublé de Müller, qui totalise ainsi déjà quatre réalisations. La bande à Joachim Löw survole donc tranquillement les débats dans ce groupe.

Mais avec 6 points, elle partage la tête avec... l'Azerbaïdjan, qui a battu la Norvège 1-0. À deux longueurs suit l'Irlande du Nord, qui a logiquement disposé de Saint-Marin (4-0).

Gr.E - Pologne et Roumanie relancées

Quart de finaliste de l'Euro, la Pologne a rebondi après son étonnant nul au Kazakhstan (2-2) en surclassant samedi 8 octobre le Danemark (3-2), avec un triplé de son capitaine Lewandowski. L'attaquant était resté muet lors des quatre derniers matches du Bayern, une éternité pour un buteur de sa trempe. En battant un rival pour la première place, les joueurs d'Adam Nawalka réalisent une excellente opération.

La Roumanie aussi s'est relancée après son piètre nul à domicile face au Monténégro (1-1) : elle est allée infliger un 5-0 à l'Arménie et intègre elle aussi le peloton de tête. Peloton dans lequel se place également le Monténégro, justement, qui l'a lui aussi emporté 5-0 (face au Kazakhstan), la plus large victoire à domicile de son histoire.

Gr.F - L'Angleterre respire

Après le scandale qui a provoqué la démission du sélectionneur Sam Allardyce, son remplaçant par intérim, Gareth Southgate, a démarré par une victoire qui détache l'équipe anglaise en tête du classement. Ce n'était certes que Malte, battu 2-0 (buts de Sturridge et Alli), et Rooney a encore déçu, mais l'essentiel est sauf. Et dans le marasme anglais, alourdi par l'humiliation à l'Euro (élimination dès les 8e de finale par l'Islande), toute victoire est bonne à prendre. Le prochain rendez-vous sera un peu plus huppé, mardi 11 octobre en Slovénie.

La Slovénie justement suit avec 4 points au compteur après une victoire précieuse sur la Slovaquie (1-0). Elle se trouve à égalité au classement avec l'Écosse, qui a arraché le nul à domicile face à la Lituanie (1-1) grâce à une égalisation de McArthur à la 89e minute.

Ndlr : Les 9 vainqueurs des groupes qualifiés pour la phase finale en Russie.

Les 8 meilleurs 2e joueront des barrages aller-retour, les 4 vainqueurs rejoignant la phase finale.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines