20/06/2017 12:59
En patron de la mode italienne, le designer Giorgio Armani a marqué de son sceau, lundi 19 juin, la fashion week milanaise avec un défilé classique et classe dont il a le secret, tandis que pour Fendi c'est tous les jours vendredi...
>>Mode à Milan : les jeunes stylistes jouent sur les contrastes
>>Mode à Milan : élégance plus simple et naturelle, parfois délurée

Des invités arrivent pour le défilé Armani à Milan le 19 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN

Pour clore cette semaine de mode masculine, réduite à un long week-end de trois jours, Armani a proposé une garde-robe estivale tout en nuances de grège, ce gris perle adouci d'une teinte de beige dont il fut l'inventeur dans les années 80.

Le terme grège n'a toutefois rien à voir avec un mélange entre "gris" et "beige" mais vient de l'expression italienne "seta greggia" qui signifie "soie brute".

Cette couleur unique s'est peu à peu imposée dans les collections Armani puis dans les lignes d'accessoires ou de maquillage de la marque.

Pour l'été 2018, le styliste la propose dans ses vestes emblématiques, cintrées ou droites, portées sur des chemises col coréen et des pantalons en lin serrés à la cheville.

C'est aussi la teinte choisie pour des manteaux légers et croisés ou des blousons courts, aux poches plaquées.

Georgio Armani après le défilé de la collection printemps-été 2018, le 19 juin à Milan. Photo : AFP/VNA/CVN
Les vestes sont aussi portées à même la peau (pour ceux qui peuvent...), associées à des bermudas et des mocassins ouverts sur l'arrière, façon mules.

Des tissus Prince de Galles, pied de poule ou rayés composent cette garde-robe "made in Armani" qui compte d'élégants modèles de bombers ou des parkas en soie.

Plus classiques, les complets marine ou blanc éclatants de la fin du défilé ont laissé planer dans le théâtre Armani un air de vacances, accentué par les sacs et autres cabas de voyage pleine peau.

De son côté, la griffe romaine Fendi s'est inspirée de la tradition américaine du "friday wear", qui veut que l'homme s'habille de façon plus décontractée les veilles de week-end.

Pour sa nouvelle collection printemps-été 2018, la styliste Silvia Venturini a dessiné des looks élégants et relax pour les hommes qui se rendent au bureau.

Combinaisons, combishorts ou chemises de soie à porter avec shorts y côtoient débardeurs et pantalons à pinces très rétros, parfois avec bretelles, pour que ce soit tous les jours "Fendi friday".

Plus tôt dans la journée, la jeune griffe italienne GCDS, acronyme de "God Can't Destroy Streetwear" (Dieu ne peut pas détruire le streetwear) a fait ses débuts sur les podiums avec une collection mixte très maritime. Le tout sous l'oeil avisé de la star mondiale des blogueuses de mode, l'Italienne Chiara Ferragni.

Pour les hommes, le styliste Giuliano Calza (qui a fondé la marque en 2015 avec son frère Giordano) a prévu des sweats à capuches, T-Tshirts, bombers, bermudas et autres claquettes, portées... avec des chaussettes.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Concours "Expédition francophone 2017"

Promotion du tourisme de Dà Nang lors de l'APEC 2017 Plus de 10.000 délégués internationaux, dont de nombreux hauts dirigeants des 21 économies membres de l’APEC, 1.000 dirigeants d'entreprises internationales, participeront à la Semaine de haut rang de l'APEC 2017 du 5 au 11 novembre dans la ville de Dà Nang (Centre).