18/11/2016 18:15
La Banque centrale mexicaine a rehaussé jeudi 17 novembre son taux directeur de 50 points de base, à 5,25%, après l'élection à la présidence des États-Unis de Donald Trump qui a provoqué la semaine dernière la chute du peso.

>>Wall Street : nouveau record du Dow Jones, le Nasdaq baisse
 

Affichage des taux de change entre le dollar et le peso ainsi que d'un taux d'intérêt dans une banque de Mexico, le 9 novembre.
Photo : AFP/VNA/CVN


Dans un communiqué, l'institution souligne que l'élection américaine "a provoqué une augmentation de la volatilité des marchés financiers dans chaque région". "Avec cette mesure, nous cherchons à contrer les pressions inflationnistes", indique le communiqué.

La devise mexicaine avait franchi la semaine dernière la barrière psychologique des 20 puis 21 pesos le dollar face à la crainte de politiques protectionnistes de Trump pouvant toucher le Mexique.

Le peso a légèrement repris de la vigueur cette semaine, s'échangeant à 20,6 pesos le dollar mercredi soir 16 novembre.

Selon Sofia Santoscoy, analyste chez Bursametrica, cette légère récupération s'explique par le fait que Trump a semblé tempérer un peu ses promesses de campagne après sa victoire.

La plupart des analystes anticipaient cette hausse du taux directeur pour contrôler l'inflation, qui a légèrement dépassé ce mois-ci les prévisions du gouvernement fixées à 3%, selon Santoscoy.

L'objectif de la banque centrale mexicaine "est toujours la stabilité des prix", commente l'analyste à l'AFP.

Donald Trump a provoqué l'inquiétude des investisseurs en affichant son intention de renégocier, voire d'enterrer, l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna), qui rassemble les
États-Unis, le Canada et le Mexique.

Il a aussi menacé de bloquer les envois de devises vers leurs familles pour les immigrants mexicains installés aux
États-Unis, afin d'obliger le Mexique a financer la construction d'un mur à la frontière.

La banque centrale mexicaine indique dans son communiqué que s'il est "encore difficile" de savoir les détails des politiques économiques qui seront menées par l'administration Trump, "le risque que cela implique a eu un impact important sur les marchés financiers nationaux".

L'économie nationale fait face à "une grande incertitude", ajoute l'organisme monétaire et des risques externes pourraient accentuer encore la dépréciation du peso.

La banque indique que l'inflation pourrait dépasser l'objectif de 3% en 2017.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le programme REG 100 renforce la qualité des resources humaines

Ngoc Lan, le somptueux hôtel pour se dire «oui» Outre ses services de qualité, l’hôtel Ngoc Lan à Hô Chi Minh-Ville est une adresse prisée par les jeunes couples dans la mégapole du Sud pour célébrer leur mariage.